Contribution
d'un lecteur de PG :
Richelieu Delos

Hugo JACOMET

Gentlemen,

suite à notre article intitulé « les formes divines de l’art bottier », certains d’entre vous nous ont posé la question de savoir comment ces merveilleux souliers allaient évoluer dans le temps.

L’un de nos lecteurs, heureux propriétaire (selon ses propres termes) du Richelieu Balmoral en grande mesure de Delos,  nous a donc gentiment fait parvenir des photos de ce modèle époustouflant après une année de port fréquent.

Voici ce qu’il nous explique dans son mail :

« Lecteur assidu et passionné de votre site Parisian Gentleman, j’ai lu avec plaisir l’un de vos derniers billets sur les formes de l’art bottier ainsi que les commentaires. Je suis l’heureux proprietaire du richelieu balmoral Delos que vous présentez. Je les porte depuis environ 1 an avec un très grand plaisir. Si cela peut vous intéresser, je me permets de vous mettre en pièce jointe quelques mauvaises photos (prises avec mon téléphone portable ce jour) des souliers en question après une année de ports réguliers (livrés en mars 2010). Les plis d’aisance s me semblent plus marqués sur les photos que dans la réalité. »

Malgré la qualité moyenne de ces photos, cela nous donne une bonne idée de l’évolution dans le temps de ces souliers. Pour ma part je trouve le résultat très convaincant, si toutefois « port fréquent » veut dire, à minima, trois à quatre fois par mois (ce qui fait donc presque 50 ports).

Un grand merci à notre lecteur pour cette contribution très utile !

Cheers, HUGO

Hugo JACOMET.