Parisian Gentleman


guidepg.com

Le Guide PG des Maisons de Qualité

Etonnante enquête : les 2/3 des hommes sont « habillés » par leurs compagnes !

by Hugo Jacomet


Gentlemen,

nous souhaitons aujourd’hui nous faire l’écho des résultats d’une enquête étonnante, réalisée par le site « Style Pilot » et relayée ce matin par le Daily Mail, qui montre clairement que la grande majorité des hommes s’en remettent aux conseils (quand ce n’est pas aux diktats) de leurs épouses ou compagnes en ce qui concerne leur manière de se vêtir.

L’article explique que les hommes étant, selon eux, chaque jour occupés à des tâches réputées plus importantes – principalement professionnelles et financières – ils ne se sentent pas en « responsabilité » concernant leur apparence et, encore moins leur style personnel.

Les 2/3 d’entre eux s’en remettent donc intégralement à leurs compagnes pour choisir leurs tenues du jour et 50% d’entre eux vont même jusqu’à se faire aider par ces dernières pour, par exemple, nouer leurs noeuds de cravates !

L’enquête révèle également qu’un homme sur dix se voit conseiller dans ses achats par sa mère (!) et même 1 sur 6 par sa belle-mère (!!) en justifiant ce comportement par la « simple » facilité…

Toutefois 20% d’entre eux reconnaissent que leur style pourrait être grandement amélioré, 12% déclarent que leur manque de goût vestimentaire est pénalisant dans leur vie (personnelle et professionnelle) et 7% vont même jusqu’à dire qu’ils se sentent mal dans leurs vêtements.

La conclusion de cette enquête, toujours selon Style Pilot, est que : «de nombreux hommes souhaitent vraiment être mieux habillés, mais qu’ils manquent de confiance en leurs propres goûts et donc d’éducation en la matière».

Pour nous, la conclusion est simple : les succès quasi exponentiels de sites comme Parisian Gentleman sont  donc liés à un besoin avéré d’éducation parmi la gent masculine et n’en sont donc qu’au tout début de leurs développements.

De quoi nous donner encore plus de coeur à l’ouvrage, surtout au moment où, chez PG, nous sommes en plein déploiement  avec l’intégration progressive de 10 langues supplémentaires dans notre offre de contenus (dont une grande partie est consacrée, justement, à la maîtrise des règles fondamentales de l’élégance personnelle).

La libération de l’homme serait-elle pour bientôt ?

Cheers, HUGO


Cet article est également disponible en : Anglais, Italien, Espagnol

11 commentaires

Florent — 19 mars 2012 12:39

Cher PG,

Triste constat, en effet, qui est apporté par ce sondage…

En dehors de ça juste une remarque sur une formulation à mon sens erronée, des sites comme Parisian Gentleman ne répondent pas à un besoin avéré « malgré » son succès quasi exponentiel. Je dirais plutôt que ce succès quasi exponentiel est la confirmation de ce besoin. A mon sens la construction est trompeuse, mais je peux me tromper.

Sinon je vous félicite pour le lancement de votre site dans les différentes langues, le Parisian Gentleman que je suis depuis ses débuts a bien évolué et c’est plaisant.

Cordialement,

Florent

hugoparis — 19 mars 2012 12:53

Vous avez raison. Je fais affiner la formulation. Hugo

Sri — 20 mars 2012 07:04

Bonjour,
Ce constat est à rapprocher d’un autre domaine: celui de l’aménagement intérieur, la décoration, qui s’est entièrement féminisé. Question à se poser: pourquoi? Je n’ai pas la réponse à ce phénomène de société mais si quelqu’un l’a ce serait intéressant qu’il l’expose!

Cordialement,
Sri

Quelqu'une — 24 mars 2012 00:24

Ne vous inquiétez pas, nous sommes sûrement nombreuses à lire votre blog.

Toukandelle — 25 mars 2012 14:11

Avec ma compagne (qui est aussi ma femme), nous nous fréquentons depuis près de 28 ans (j’en ai bientôt 50) : elle m’a toujours dit que je portais des vêtements corrects, mais « vieux », je lui ai toujours répondu qualité et intemporalité.
Les femmes sont en effet élevées, construites, maintenues dans ce soucis de la « mode » pour lequel tout est fait, car ce qui est à la mode se démode et C’EST UN MARCHE, SAVEZ-VOUS ?
Je dis « les femmes » mais aussi beaucoup d’hommes !!!
Voilà pourquoi, sûrement idiot mais assez sûr de mon goût et surtout de ce que je veux, depuis mes 15/16 ans, je me suis libéré des choix extérieurs et ne vais jamais rien acheter avec mon épouse; je n’écoute jamais non-plus les vendeurs-vendeuses pas toujours de bons conseils, dont le seul objectif est… de remplir leurs objectifs.
Client exigeant, la contrepartie de cela, est que lorsque je décide d’acheter ça se fait vite et sans tergiverser !

Z — 27 mars 2012 19:04

Toukandelle, votre épouse ne porte pas de jugement sur la qualité des vêtements eux-mêmes, mais davantage sur le style, qui n’est peut-être pas assez décontracté, flamboyant et coloré… (Je ne fais que supposer.) L’intemporalité et la qualité ne font que préluder à l’élégance, sans la réaliser. Ainsi, le style impeccable d’Edouard Balladur respire la haute qualité façon Savile Row, mais quel ennui ! Alors que des pantalons jaunes ou rouges, une coupe sainement près du corps et d’heureux mélanges de couleurs ne seront jamais taxés de « vieux », même passé un certain âge.

Toukandelle — 30 mars 2012 08:51

Cher Z,
En effet, ne faites que supposer : je porte aussi des cravates très flashy, ou pas de cravate du tout avec de belles et bonnes chemises, dénotant souvent avec le milieu dans lequel je travaille ou celui où je vis.
Comme notre cher Hugo, je suis un adepte naturel et intuitif de la fameuse « sprezzatura », la couleur ne me fait pas peur et en matière de vêtements comme de mobilier j’aime mélanger le Louis XV ou XVI avec le très moderne ou IKEA…
Bien à vous.

Dexter — 31 mars 2012 23:32

Ce sondage n’est qu’un exemple qui reflète un état d’esprit de notre société actuelle . A force de répéter aux femmes qu’elles sont intuitives, merveilleuses, plus intelligentes, tellement plus sage que les hommes etc etc, toutes croient ( certaines à juste titre , d’autres beaucoup moins ) qu’elles le sont davantage que l’ensemble des hommes .Il est donc parfaitement logique pour elles et pour nous que leur avis ( dogme ? ) prédominent dans notre société au mépris de la confiance que peuvent avoir les hommes en eux. Aux femmes lisant ces lignes, n’y voyez nulle défiance machiste de ma part, vous êtes les premières à souffrir des conséquences de votre attitude, ainsi beaucoup de femmes se plaignent à longueur d’articles et autres sondages que les  » hommes ne savent plus draguer » , ou bien  » qu’ils manquent de caractère ou d’audace  » etc etc . Les conséquences bien légitimes de la démission du plus grand nombre d’hommes devant l’attitude actuelles des femmes . Une question de pose devant les résultats de ce sondage : au vue des résultats en matière d’élégance dans la rue, et si le sondage est un tant soit peu vrai, chères femmes , ne vous sentez vous pas coupables d’être responsables d’un tel fiasco ( seule conclusion logique du sondage à assumer clairement en même temps que votre rôle dans la garde robe de votre conjoint ) ? l’élégance masculine française actuelle étant particulièrement médiocre . Et une question se pose aux hommes : est ce qu’un avis devient automatiquement le seul, le bon et le meilleur à partir du moment qu’il est formulé par une femme ???? devons nous renoncer au dialogue avec nos compagnes pour leur faire plaisir et leur laisser la joie  » de toujours avoir raison et avoir le dernier mot comme elles se plaisent tant à nous rabattre les oreilles » pour qu’elles se croient réellement plus avisées que nous ? Au final, personne n’y gagne en matière d’élégance vestimentaire .A moins que sans les femmes, cela serait encore pire ….aie .

Gonzague — 07 avril 2012 00:47

Article intéressant, merci. Pour la conclusion, je ne suis pas certain que les lecteurs du site soient ceux qui ont le plus besoin d’éducation. Plutôt des amateurs confirmés à mon avis, même si le site profiterait aussi aux hommes mentionnés dans l’article.

Toukandelle — 08 avril 2012 21:23

@ Dexter :
Je suis entièrement d’accord et vos termes traduisent parfaitement ma pensée; en fait, je suis sûrement mysogine, mais surtout égalitariste-paritaire : une femme peut m’emm—der tout autant qu’un homme et je le lui ferais savoir également, mais poliment et avec respect.
D’ailleurs, les jeunes femmes que je fréquente (bureau, loisirs,…) ou les plus agées (bureau loisirs, ma femme…) sont finalement assez réceptives à cette attitude courtoise mais franche et directe.
Ne l’ont-elles pas bien cherché ces dernières années, non ?
J’espère bien sûr faire réagir les faux-derches qui sous couvert de politiquement correct ont – me semble-t-il – bien souvent des vues et projets plus souterrains envers les femmes.

Patrick's O'nolan — 29 août 2012 13:54

Hum ! Certains commentaires frisent la misogynie et d’autres l’assument. Mais cette enquête ne me surprend pas vraiment. Dans un autre domaine, celui de la médecine, combien de fois ai-je constaté :
- Durant l’anamnèse (parfois 90 minutes) lors d’un entretien thérapeutique pour un homme, c’est sa compagne qui le plus souvent parlera, analysera, commentera avec la complicité bienveillante et même parfois un peu autiste du compagnon.
- Combien de fois ai-je vu la compagne aider son compagnon à remettre ses chaussettes, faire ses lacets, ou remettre sa cravate et j’en passe des meilleurs.
- La femme bien souvent viendra seule à une consultation thérapeutique même si son état est préoccupant… (parce que c’est comme ça… je ne veux embêter personne, ils ont autre chose à faire, ils sont tellement occupés, etc.) par contre si le compagnon a une simple grippe (j’exagère à peine) toute la famille sera là (il ne manquera que le toutou).
- Qui se charge de donner les remèdes, de suivre le régime, de prendre et suivre les rendez-vous pour le compagnon ?
- Qui se charge de la santé et du suivi scolaire des enfants ?
- Qui prend en charge les ainés seuls ou/et malades ?
- Combien d’hommes résisteront de toutes leurs âmes à mettre leurs vieux parents dans un asile de vieux et préfèreront les garder à leur côté jusqu’au dernier moment ? La minorité. Combien de femmes y résisteront ? La majorité.
- Combien d’hommes se sentent concernés par la contraception partagée ?
- Et je ne parle même pas de la fidélité, de la morale à vingt-cinq vitesses, des doubles vies et de la prostitution …
- Etc.
Sans commentaires.
Bref, l’élégance est bien difficile à définir si elle n’est pas enfermée dans un paradigme, pourtant elle n’est pas toujours là où on le croit.

Articles associés

Les recommandations de PG : La sélection de costumes en prêt-à-porter 2014

Gentlemen, nous avons la joie de publier aujourd’hui la sélection Parisian Gentleman des costumes en prêt-à-porter 2014. Cette sélection 2014 couvre 39 maisons et est le fruit d’un travail très important réalisé par notre équipe depuis plusieurs mois avec le concours, inédit et déterminant, de contributeurs en France et à l’étranger. Nous espérons ainsi inaugurer [...]

Lire – ‘Les recommandations de PG : La sélection de costumes en prêt-à-porter 2014’
STUARTOK

Le nouveau PG est (presque) arrivé

  Gentlemen, comme vous le savez sans doute, nous travaillons depuis plusieurs mois à notre nouvelle plate-forme (la V3) afin de faire entrer PG dans une nouvelle phase de son développement et de vous offrir encore plus d’ergonomie, de facilité de navigation et de confort de lecture. L’un des objectifs majeurs de cette refonte était [...]

Lire – ‘Le nouveau PG est (presque) arrivé’
© Rose Callahan 4

Sartorial Men 2.0 by BroomBros Paris

Gentlemen, nos amis de Boombros, une agence de design et d’animation graphique, ont récemment publié une petite série de dessins intitulés Sartorial Men 2.0, dans laquelle j’ai eu la surprise de me retrouver, en compagnie de quelques bons camarades comme James Sherwood et Simon Crompton. Le style est résolument orienté « super-héros » (c’est maman qui va être contente) [...]

Lire – ‘Sartorial Men 2.0 by BroomBros Paris’
FASHION_BLOG_FINAL_kevin_wang_low_res