Parisian Gentleman


guidepg.com

Le Guide PG des Maisons de Qualité

Les costumes d’été : le retour discret du Solaro

by Hugo Jacomet


Gentlemen,

l’un des effets positifs de la petite révolution actuellement en cours dans le domaine de l’élégance masculine classique, c’est que cette dernière nous permet, petit à petit, de découvrir ou de re-découvrir certains éléments de style qui étaient tombés en désuétude depuis des années.

C’est le cas du Solaro, un tissu d’été moins répandu (et un peu plus chaud) que le Coton Seersucker, mais qui fait un timide retour, notamment grâce à certains tailleurs en Grande Mesure qui semblent redécouvrir les atouts pratiques et esthétiques de ce tissu à la fois casual et sophistiqué.


Bien qu’aujourd’hui de nombreuses grandes maisons de tissus le proposent, le Solaro original est souvent attribué à la Maison Smith & Co (Woolens) Ltd à Londres. Le Solaro maison est un tissu de 300 g, en laine ou en coton, qui possède deux particularités :

- une trame de tissage est «omise» pendant le processus (« open weave »), afin de laisser littéralement un « vide » permettant à l’air de circuler librement dans le tissu.

- une trame de couleur rouge est utilisée dans le processus de tissage afin de refléter les rayons UV du soleil et de protéger son propriétaire de ces derniers. Le rendu visuel est évidemment assez particulier, puisque les reflets des vestes en Solaro – le plus souvent à motif chevrons – changent en permanence en fonction de la lumière ambiante et du soleil.


Patrick Johnson Tailors (Australie)

Comme vous l’aurez noté, le Solaro est en réalité, et paradoxalement, souvent plus lourd (300 g) que la majorité de vos tissus d’hiver. C’est donc l’ingéniosité de son tissage (la trame libre) laissant l’air circuler dans le tissu qui fait toute la différence.

Le Solaro est donc une excellente alternative pour l’été que je préfère, personnellement, au Seersucker (moins discret) et au Lin (trop froissé à mon goût). Seul bémol : s’il fonctionne très bien dans les climats tempérés, son utilisation est toutefois plus limitée ailleurs car au dessus de 22/23 degrés, il commencera à être trop chaud.


© The Sartorialist


Kathryn Sargent Bespoke



Liverano & Liverano Bespoke for Ethan @ The Armoury Hong Kong

Cheers, HUGO


4 commentaires

Comment s’habiller l’été ? | Stiff Collar — 08 juillet 2013 16:16

[...] laine, de couleur bronze, va s’avérer être passe-partout. Ou également une veste en tissu Solaro, dont Parisian Gentleman nous parle cette semaine. Notons aussi qu’un costume de coton ou de laine légère couleur mastic, caramel ou beige, [...]

Antoine — 17 juillet 2013 15:21

Bonjour,

Intéressant, mais limité à un été « tempéré » (londonien ?). Avec les chaleurs françaises actuelles (30°), que recommander à ceux qui doivent porter le costume au quotidien dans le cadre de leur travail ?

Bogie — 20 juillet 2013 16:15

Très intéressant ! Je me demande si Bogart n’en porte pas un à la fin de Casablanca. Peut-on avoir votre avis sur les laines tropicales ? Je n’ai jamais vraiment bien compris ce que c’était, excepté une bonne alternative en terme de tissus pour costumes d’été au lin, seersucker et autres solaro. Est-ce une laine froide légère ?
Merci d’avance !

Esteban — 27 août 2013 10:27

Bonjour Hugo,
Avant toute chose, je vous remercie pour cet article ainsi que pour votre superbe travail de fond sur la bonne éducation sartoriale.
Je me permets de rebondir sur votre article et vous soumettant mon dilemme.
Je vis en Malaisie depuis maintenant 3 ans. J’ai dû mettre au placard un bon nombre de mes costumes car les températures dans ce pays tropical ne s’écartent guère des 30/35 °C à l’année longue.
L’énorme majorité des professionnels ici s’accommodent du pantalon + chemise sans cravate, et parfois même sans manche…
Je dois confesser que j’ai moi-même souvent laissé mes vestes de costumes à la maison, mais leur absence me dérange de plus en plus.
J’ai tenté le costume de lin, je vous rejoins le dessus, rapidement froissé et manque de tenue.
Quels seraient vos conseils éclairés pour célébrer l’élégance masculine sans chaleur excessive !
Merci par avance.

Articles associés

Les recommandations de PG : La sélection de costumes en prêt-à-porter 2014

Gentlemen, nous avons la joie de publier aujourd’hui la sélection Parisian Gentleman des costumes en prêt-à-porter 2014. Cette sélection 2014 couvre 39 maisons et est le fruit d’un travail très important réalisé par notre équipe depuis plusieurs mois avec le concours, inédit et déterminant, de contributeurs en France et à l’étranger. Nous espérons ainsi inaugurer [...]

Lire – ‘Les recommandations de PG : La sélection de costumes en prêt-à-porter 2014’
STUARTOK

Green Day

Gentlemen, en cette journée de la Saint Patrick, la couleur verte est reine et nos amis Irlandais seront, traditionnellement, tout de vert vêtus ! Il s’agit d’une excellente occasion pour rappeler le formidable potentiel de cette couleur, trop souvent négligée par les maisons de prêt-à-porter, mais qui connait un net regain d’intérêt, notamment grâce aux [...]

Lire – ‘Green Day’
Hugo for Berluti

Francesco Smalto et la Grande Mesure : retour aux sources

Gentlemen, il y a quelques semaines j’ai eu la joie de recevoir un communiqué de presse de la maison Francesco Smalto, annonçant que l’entreprise avait décidé, exceptionnellement, de ne pas présenter de collection de prêt-à-porter pendant les collections parisiennes afin de se concentrer sur une collection de prototypes en Grande Mesure qui devrait voir le [...]

Lire – ‘Francesco Smalto et la Grande Mesure : retour aux sources’
couverture Smalto Collector II_ok - copie