Richelieu "limited edition" chez Carlos Santos

Hugo JACOMET

Messieurs,

je me suis déjà fait l’écho dans ces colonnes de l’estime que je portais à la confidentielle marque portugaise Carlos Santos. Selon moi, cette maison a tout pour faire partie du club très fermé des grands chausseurs masculins en France aux cotés de Corthay, Berluti, Aubercy, Gaziano & Girling (non distribué à Paris à ce jour) et John Lobb.

Cette maison méconnue (pour peu de temps encore à mon avis) prend aujourd’hui une initiative que je souhaite vivement saluer et soutenir : elle propose, avec la complicité de son designer maison Marc Guyot (toujours lui, mais qui s’en plaindrait ?) une édition spéciale limitée à 50 paires (numérotées s’il vous plaît), réservée aux lecteurs du magazine Pointures.

Il s’agit d’un Richelieu particulièrement raffiné, réalisé sur la base d’une forme à bout rond effilé et extrêmement pincée en cambrure (cambrure bombée très peu vue en PAC sauf peut-être chez G&G). La patronage propose quant à lui un plastron qui a la particularité de se poursuivre en découpe balmoral sur l’arrière du soulier.

Impossible de citer ici tous les détails qui font de ce Richelieu, un pur objet de puriste (tendance intégriste) dont la finesse du montage Good-Year rendrait jaloux bon nombre de montages Blake. Bref un très beau produit pour une très belle initiative proposée par une très belle maison que Parisian Gentleman porte en grande estime. Longue vie à Carlos Santos !

Cheers, HUGO

cpoint