Hugo's Recommandations 2009
Part 2 : les costumes PAP

Hugo JACOMET

Gentlemen,

au vu du succès rencontré par mon premier post de recommandations consacré aux chemises (l’article le plus consulté de ce blog), et pour répondre aux nombreuses sollicitations me demandant de continuer cette série, je vous propose aujourd’hui ma sélection de costumes en prêt à porter, classée par gammes de prix.

Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, je souhaite, en préambule, vous expliquer la démarche et surtout bien vous rappeler qu’il ne peut s’agir que d’une sélection subjective même si elle a été réalisée avec sérieux et avec le souci de mettre en avant des maisons respectant un cahier des charges minimum en termes de qualité.

Trois partis-pris ont guidé cette sélection :

- Premièrement, faire l’impasse sur le très bas de gamme (thermocollage à tous les étages) même celui dont les noms de marques « sonnent » faussement italien comme Mario Dessutti ou Massimo Dutti (qui est en fait la propriété du groupe espagnol Inditex c’est à dire Zara). Acheter un costume de ces marques est, à coup sûr, un mauvais investissement à moyen terme car si vous avez l’impression de faire une bonne affaire au moment de l’achat, je peux vous garantir que vous déchanterez au bout de quelques mois. Je vais d’ailleurs tenter de vous montrer qu’il existe de vrais alternatives de qualité à ces maisons pratiquant la production de masse, pour des tarifs à peine supérieurs.

- Deuxièmement, fidèle à l’esprit même de PG, faire l’impasse sur les mégabrands multimilliardaires comme Kenzo, Armani, Zegna, Boss, Lauren, Smith et consorts. Pourquoi ? Parce que même si certaines de ces maisons proposent objectivement des produits de bonne qualité, l’idée que 70% du prix du costume à la vente provienne des dépenses (gigantesques) de marketing, m’est insupportable. De nombreuses études montrent en effet que les coûts réels de fabrication d’un costume portant ces « griffes » ne pèsent que 30% du prix proposé à la vente. En clair, vous achetez bien plus une marque qu’une qualité (sans parler des « sous-marques » qui fleurissent ici et là pour brouiller les pistes : les « Machin By », les « Purple ou Black ou Pink Labels » etc).

- Troisièmement, faire l’impasse sur l’ultra haut de gamme comme Kiton, Brioni ou Zilli, dont les tarifs de PAP sont souvent supérieurs à du vrai Bespoke, même dans les maisons de tradition pratiquant la grande mesure. Dépenser 5000 euros ou plus pour du prêt à porter (certes de très haut niveau en termes de tissus et de finitions) chez ces fabricants me semble déraisonnable. Si vous avez 5000 euros à investir dans un costume, je ne peux que vous inviter à pénétrer dans le monde merveilleux de la grande mesure. Car un costume PAP, même à 10 000 euros, ne vous procurera jamais l’émotion de porter un costume fait pour et avec vous dans l’intimité de la « fitting room ».

Ces remarques liminaires étant faites, voici donc la sélection de PG, classée par gamme de prix.

LES PREMIERS PRIX (entre 200 et 300 euros)

Dans cette première catégorie, celle qui doit vous permettre d’éviter les fausses marques italiennes, les chemisiers anglais (Tyrwhitt, Lewin) constituent des offres qui me semblent nettement sortir du lot tant par leur qualité, honnête, de fabrication (costumes semi-entoilés) que par leurs coupes et le choix des tissus.

LA RECOMMANDATION DE PG  : TM LEWIN.

Ce chemisier de Jermyn Street propose, en plus des ses chemises particulièrement bien placées en terme de prix, une gamme complète de costumes de qualité correcte à des tarifs particulièrement abordables. Bien sûr il ne sera pas question ici de tissus haut de gamme ni même de finitions tailleurs, mais à 220 euros actuellement le costume (!!), je ne vois pas sur le marché de concurrent sérieux (sauf chez les autres chemisiers de Jermyn Street comme Charles Tyrwhitt, dont je n’ai pas pu étudier les produits à ce jour, mais qui me semblent de qualité comparable). Ce qui fait mentir le fameux adage qui dit de « ne jamais acheter un costume chez un fabricant de chemises ».

slide-mens-suits2

Seul bémol : l’obligation de commander par correspondance (donc sans essayer), à moins que vous puissiez vous payer un aller-retour rapide à Dublin par exemple (moins de 80 euros l’aller-retour par RyanAir) où TM Lewin possède une grande boutique plutôt agréable. Mais franchement à ce tarif, je pense qu’une visite post-livraison chez un bon retoucheur vous permettra d’obtenir un costume de qualité très correcte à un prix défiant toute concurrence.

slide-mens-suits4

A noter l’extrême efficacité de leur service client on-line : respect des délais, traitement en « gentleman » des réclamations. Du sérieux, abordable et efficace.

ALTERNATIVE : Charles Tyrwhitt.

GAMME INTERMEDIAIRE (entre 300 et 600 euros)

Dans cette gamme de prix, nous entrons dans un univers extrêmement concurrentiel dans lequel l’offre est véritablement pléthorique, puisque c’est le budget moyen communément alloué à l’achat d’un costume pour les non-initiés (ou pour ceux d’entre nous qui ne peuvent pas dépenser plus). Et dans cette gamme de prix où il est difficile de s’y retrouver, nous recommandons sans hésitation une maison qui fleure bon le style east coast bostonien et qui propose un rapport qualité-prix absolument exceptionnel.

LA RECOMMANDATION DE PG : GANT

Propriété du groupe Maus frères (Lacoste), cette maison d’origine américaine, en plein renouveau,  offre indiscutablement des produits au rapport qualité-prix étonnant. J’ai personnellement pu tester certains de leurs produits (notamment une veste en oxford de coton) qui se caractérisent par des détails qui n’appartiennent normalement pas à cette gamme de prix : passepoils, points gantiers contrastés, découpe en V des pantalons, mouches brodées etc. Une maison de qualité qui tutoie la culture tailleur tout en restant extrêmement abordable. A essayer d’urgence.

Fashion Menswear

GAMME INTERMEDIAIRE SUPERIEURE (entre 700 et 1200 euros)

Nous entrons maintenant de plain pied dans une autre sphère : celle des maisons venant concurrencer frontalement les habituelles megabrands (Boss, Armani and co) et qui proposent des produits pouvant commencer à vous faire rêver. Dans cette gamme de prix où la concurrence fait également rage, nous recommandons 3 superbes maisons : deux françaises (cocorico) et une italienne.

LES RECOMMANDATIONS DE PG : HARTWOOD, MARC GUYOT et PAL ZILERI.

HARTWOOD

Comme son nom ne l’indique pas, Hartwood est une petite maison de couture française confidentielle dont le crédo est d’offrir des produits de grande qualité à des tarifs très placés. Chez Hartwood, nous sommes déjà dans une gamme de vêtements pouvant séduire les connaisseurs et combler les hommes cherchant une élégance classique légèrement teintée d’audace (« classic with a twist »). Les tissus sont sérieux (Piana ou Zegna), les coupes plutôt ajustées, les épaules au choix (4 types d’épaules proposées) et les fentes très généreuses (jusqu’à 30 cm). Une belle maison française que PG soutient sans réserve (demi-mesure également très abordable).

HartwoodParis

MARC GUYOT

Chez MG, rien n’est tout à fait comme ailleurs. Car parler de PAP chez lui est presque sacrilège. On parlera ici plutôt de mesure industrielle ou de demi-mesure (terme ne s’appliquant d’ailleurs pas au personnage qui lui ne fait justement jamais… dans la demi mesure quand il s’agit de détails de puristes).

Evidemment si vous cherchez un costume classique ou « passe-partout », passez votre chemin. Ici, il est question de produits très typés années 30 à la personnalité particulièrement marquée : tissus typés, audace dans les motifs, boutons couverts, ganses etc. Mais en revanche si vous cherchez un produit à forte personnalité et à la qualité irréprochable, alors vous êtes au bon endroit.

_350PRINCEDEGALLES

_350FLANELLEGANSEE2

Les deux merveilles ci-dessus (un prince de galles en saxony flanelle et un flanelle entièrement gansé de satin de soie) vous sont proposées, à titre d’exemple, à moins de 1000 euros en deux pièces. Incontournable.

Seul bémol : il vous faudra être patient et rêver assez longtemps de votre costume avant de pouvoir le porter, car chez MG tout se mérite… Une maison que PG porte en très grande estime.

PAL ZILERI

Dans cette gamme de prix, Pal Zileri constitue un choix de tout premier plan puisque cette maison est une véritable Sartoriale italienne, qui propose des produits de qualité comparable à ceux de ses voisins Corneliani ou Zegna, mais à des tarifs nettement mieux placés. Tissus exclusifs, finitions particulièrement soignées et fabrication de grande qualité pour des costumes réalisés dans les règles de l’art avec pas moins de 250 opérations réalisées à la main. Un choix de connaisseur accessible à partir de 1200 euros pour un costume pure laine de grande tradition. Respect.

image_03

GAMME SUPERIEURE (au delà de 1500 euros)

Nous nous approchons désormais petit à petit du grand luxe, et là encore, l’offre est pléthorique. Dans cette gamme de prix nous avons décidé de faire l’impasse sur les « monstres » de la catégorie : Dior (dont je me suis détourné depuis l’ère Slimane et ses coupes anorexiques aux revers minuscules), Lanvin (fabriqué en fait par Canali) et Smalto (dont les tarifs se sont récemment envolés pour séduire une clientèle de moins en moins parisienne). Notre sélection s’est donc naturellement portée vers une maison artisanale de légende dans la grande mesure, mais qui a eu l’excellente idée d’ouvrir récemment, une boutique rue Marbeuf proposant une petite ligne de PAP pour permettre à une clientèle plus large d’accéder à ses produits.

LA RECOMMANDATION DE PG : CIFONELLI

Véritable institution du Bespoke, Cifonelli propose désormais dans sa petite boutique de la rue Marbeuf une petite gamme de costumes d’excellente qualité à des tarifs « raisonnables » (1800 euros en moyenne pour un costume deux pièces). Bien sûr, les produits proposés ici n’ont rien de comparable avec les créations Bespoke de cette institution du chic italo-français et leur souci surnaturel du détail.

Pourtant il ne s’agit pas d’un Cifonelli au rabais, puisque les modèles ont tous été conçus par les cousins Cifonelli et leur sourcing (les meilleures manufactures italiennes) est de grande qualité. Une fabuleuse alternative aux grands noms et la certitude de posséder un costume de grande classe.

boutique-286008

Voilà Gentlemen, j’espère que cette sélection (subjective, imparfaite et incomplète) vous aidera dans vos choix. Le prochain post de la série sera consacré aux souliers.

Cheers, HUGO