Pour en savoir plus sur Charvet

Hugo JACOMET

Pour en savoir plus sur Charvet

Gentlemen,

les maisons de chemises françaises de tradition (Charvet en tête bien sûr, mais également, dans une moindre « mesure », des maisons plus petites comme Courtot, Lucca, Halary et d’autres), sont très peu, voire pas présentes du tout sur la toile (si j’ose dire). C’est également le cas pour les grands chemisiers italiens qui n’ont que très peu investi ce champ de communication pourtant si important aujourd’hui.

Les grandes maisons anglaises, en revanche, ont massivement investi sur le web, à telle enseigne que même une auguste maison comme Turnbull & Asser propose désormais un «online store» de bon ton offrant une petite sélection de modèles de la maison, permettant aux élégants n’ayant pas la possibilité de se déplacer à Londres d’avoir malgré tout accès à ses produits 100%  «made in england».

Pour ceux d’entre vous qui souhaitent malgré tout approfondir leur connaissance de la mythique maison de la place Vendôme, voici une très bonne ressource sur Wikipédia : CHARVET PLACE VENDOME.

On y apprend notamment, que la maison a représenté la France (avec des caleçons et des gilets de flanelle !) à l’exposition universelle de 1855, que Charvet est la plus ancienne boutique de la Place Vendôme (même si elle ne s’est installée au numéro 28 qu’en 1982) et que son « statut » de plus ancienne maison de la Place légitime l’utilisation de « Place Vendôme » dans son logo.

On y apprend également le rôle éminent du Général de Gaulle dans le fait que Charvet reste une maison française alors que dans les années 60, les héritiers souhaitaient céder le fond de commerce à un repreneur américain.

Un très bon article à lire d’urgence pour tous les amoureux de Charvet.

Cheers, HUGO