Le prêt-à-porter
de la maison
Timothy Everest

Hugo JACOMET

Le prêt-à-porter de la maison Timothy Everest

Gentlemen,

lors de ma visite récente à Londres pour les besoins d’un reportage de 14 pages sur Savile Row à paraître dans le prochain numéro de Dandy Magazine, j’ai pu admirer la qualité étonnante – en termes de rapport qualité-prix – de l’offre PAP de la maison Timothy Everest. Comme nous savons que beaucoup d’entre vous sont demandeurs de nos billets et de nos conseils concernant des offres de prêt-à-porter de qualité mais restant accessibles en termes de prix, voici donc un aperçu de ce que la maison créée et animée par l’hyperactif Timothy propose dans ce domaine. Et, vous allez le constater ci-dessous, aller faire un tour à Londres (surtout en périodes de soldes) chez Mister Tim peut être une bonne idée et constituer une excellente alternative pour ceux d’entre vous qui souhaitent des vêtements de qualité à des prix très placés.

Comme j’ai déjà eu l’occasion de vous le faire savoir, la Maison Everest fait fabriquer ses produits en PAP au Portugal (qui devient ces derniers temps une très bonne alternative à l’Italie), ce qui lui permet de garantir une qualité de fabrication de très bon niveau tout en restant à des niveaux de prix tout à fait cohérents.

Evidemment, tous les produits PAP proposés dans la boutique de Bruton Place au coeur de Mayfair ou dans l’atelier de Spitalfields, répondent aux standards de qualité que nous défendons dans ces colonnes : montages traditionnels semi-entoilés, finitions de qualité et matières irréprochables.

Voici donc un petit aperçu de cette offre qui s’impose, selon nous, comme l’une des plus attractives actuellement dans le « segment » prêt-à-porter milieu de gamme (où se situent des maisons comme Pal Zileri, Canali ou encore Hackett).

Veste gris moyen en flanelle, poches plaquées, très beau travail de doublure pied de poule (450£), assortie d’une chemise rose (125£), d’une cravate à motif floral (85£) et d’une pochette à motif Prince de Galles lilas (25£)

Costume rayé trois pièces (750£), assorti d’une chemise blanche en twill de coton, d’une cravate à motifs géométriques noir et blanc (85£) et d’une pochette en soie blanche à ourlets noirs (25£)

Veste droite deux boutons à poches plaquées et doublure rayée (450£), assortie d’une chemise à rayures Bengal (125£) et d’une cravate couleur cerise en tricot (85£)

Costume en tweed Donegal, veste avec revers à patte, doublure noire à motifs paisley (800£)

Veste sport 2 boutons motif prince de galles bleu (450£), chemise à petits carreaux bleus (125£) et cravate en tricot (85£)

Costume deux pièces bleu navy en flanelle Smith à carreaux fenêtres craie (750£), chemise lilas à fines rayures fondues (125£), cravate exclusive spitalfields à motif floral (85£) et mi-bas à rayures lilas et noir (15£)

Costume croisé prince de galles avec rayure bleue en flanelle Fox Brothers et boutons mother of pearl (800£), chemise bleue unie en popeline (125£), cravate noire, bleu et argent à motif floral (125£) et bretelles en laine bleu cobalt (50£).

Evidemment, pour avoir accès à ces très beaux vêtements au rapport qualité-prix absolument incontestable, il vous faudra ajouter à votre « addition », le tarif d’un aller-retour à Londres ainsi que celui (très modique) de l’expédition de vos costumes après retouches (que nous vous conseillons vivement de faire réaliser sur place par l’équipe experte de Tim Everest).

Mais franchement, non seulement vous ne ferez pas le déplacement pour rien (surtout si vous achetez plusieurs costumes) mais surtout cette offre devient absolument incontournable en périodes de soldes (avec des costumes de cette qualité vus à 350£ dans la boutique de Mayfair).

Une offre de grand style et de grande qualité à considérer avec attention et que, chez PG, nous ne pouvons que vous recommander sans réserve tant ces produits « transpirent » le bel ouvrage et la culture tailleur.

Cheers, HUGO