Veste sport "Clyde"
par Cifonelli : décryptage
d'une pièce tailleur

Hugo JACOMET

Veste sport « Clyde » par Cifonelli : décryptage d’une pièce tailleur

Gentlemen,

la veste sport Bespoke de la maison Cifonelli que nous vous présentons aujourd’hui est un cas d’école; une veste que l’on devrait montrer dans toutes les écoles de coupe et de style dans le monde. Il s’agit en effet d’une veste d’apparence classique, mais particulièrement virtuose sur le plan stylistique. Nous avions d’ailleurs déjà eu l’occasion d’en publier la photo, mais sans prendre le temps de la commenter comme il se devait.

Voici donc un petit décryptage de cet pièce tailleur passionnante, dessinée et réalisée par un Lorenzo Cifonelli toujours aussi enclin à explorer de nouvelles pistes et à dépasser d’anciennes règles. Explications.

— — —

 

Nous sommes donc en présence d’une veste sport croisée, d’hiver, proposée dans une laine épaisse à motif chevrons (herringbone).

La première « curiosité » de cette pièce, c’est le travail de poches; des poches très sophistiquées qui mélangent  avec habileté pas moins de quatre éléments qu’il est extrêmement rare de voir combinés : la poche plaquée, le rabat, le boutonnage et le soufflet !

Ces poches, très originales et très présentes, confèrent une personnalité très hybride à cette jolie veste et font immédiatement plus penser à une esthétique de manteau qu’à celle d’une veste. Ce sentiment est renforcé par les immenses revers, coupés eux aussi façon « overcoat ».

Pour encore plus brouiller les pistes, le maître tailleur a choisi d’équiper cette veste surprenante de revers à crans (notch lapels), alors qu’il est de coutume de n’équiper les vestes croisés que de revers en pointe (peak lapels.)

Dernier élément très étonnant de ce patronnage, le détournement du boutonnage « 3 roll 2 », normalement exclusivement réservé aux costumes droits à 2 boutons (auquel on ajoute un troisième bouton dans le roulé du revers), avec l’insertion d’une sublime boutonnière dans le revers, rendant le bouton supérieur potentiellement actif.

Ce très joli « twist » stylistique est justifié ici par la possibilité que ce boutonnage offre : celle de littéralement transformer cette veste croisée de ville en veste de campagne ou de chasse, en relevant le col et en boutonnant la dernière rangée.

Encore une fois, un magnifique travail tailleur doublé d’un très bel exercice de style.

Cheers, HUGO