Cifonelli lance son nouveau prêt-à-porter !

Paul LUX

 

Le samedi 28 juin, Cifonelli a présenté sa nouvelle collection de prêt-à-porter dans son salon normalement exclusivement dédié à la grande mesure.

Parisian Gentleman a assisté pour vous à cet événement important pour la maison de la rue Marbeuf.

Cette collection marque en effet un tournant dans l’histoire du prêt-à-porter de Cifonelli puisque celui-ci monte très sensiblement en gamme avec un nouvel atelier de fabrication italien qui ne produira désormais que pour la maison parisienne, assurant ainsi l’exclusivité du produit.

Nous utilisons la formule « nouvel atelier » car il s’agit en effet d’un nouveau partenaire pour Cifonelli. Mais en réalité il s’agit d’une très grande maison, par la qualité du travail plus que par la taille, dont nous tairons le nom pour l’instant par souci de discrétion.

Par le passé, Cifonelli confiait la confection de son prêt-à-porter à Caruso dont la ligne ‘premium’ constituait déjà un gage de qualité.

Avec ce nouvel atelier, Cifonelli rentre ainsi (enfin !) dans la cour des très grandes maisons en proposant un prêt-à-porter haut de gamme avec une qualité de fabrication exceptionnelle et un style caractéristique.

Cette nouvelle fabrication mise à part, le produit en lui-même est une pure merveille et porte de façon remarquable la signature de la maison à plusieurs niveaux.

CIFONELLI - SPRING SUMMER 2015 - JUNE 28-2014 (1)

CIFONELLI - SPRING SUMMER 2015 - JUNE 28-2014 (2)

Ainsi, et de manière plutôt inattendue, l’épaule de ce nouveau prêt-à-porter, fait main à Naples, est finalement esthétiquement très proche de celle que vous pourriez obtenir en grande mesure (la « fameuse » épaule Cifonelli dont Karl Largerfeld disait qu’il était capable de la reconnaître à plus de 100 mètres).

Les coupes de cette première petite collection de seize pièces sont modernes et ajustées sans être étriquées, les emmanchures sont évidemment très hautes tout comme les fentes, les boutonnières d’excellente facture et les bas de pantalon raisonnablement serrés sans pour autant tomber dans l’excès.

Cette première collection se distingue également par la grande variété des modèles proposés : on y trouve en effet des revers à cran « notch », d’autres en pointe (« peak »), des vestes droites, des vestes croisées, mais aussi, heureuse surprise, quelques modèles à épaule dite « naturelle » (spalla camicia) ainsi que des revers très généreux dans la grande tradition des faiseurs napolitains.

CIFONELLI - SPRING SUMMER 2015 - JUNE 28-2014 (3)

CIFONELLI - SPRING SUMMER 2015 - JUNE 28-2014 (6)

La sélection de tissus est également très attractive et sort résolument des sentiers battus : fil à fil, serge de laine mais aussi coton et lin composent cette première collection qui vient bousculer les codes des habituels costumes classiques (et ennuyeux) que l’on trouve dans les belles boutiques des quartiers d’affaires parisiens.

« The Great Gatsby » n’est donc jamais très loin mais avec un flair franco-italien particulièrement maîtrisé par une véritable « dream team » du style masculin classique composée des cousins Cifonelli mais aussi de John Vizzone, ex designer en chef de Ralp Lauren (Purple et Black Label) dont le goût impeccable et le savoir-faire indiscutable apportent à l’ensemble beaucoup de cohérence et de consistance. Un vrai coup de maître qui a immédiatement séduit la presse mondiale qui était très largement représentée lors de ce premier défilé du « nouveau » Cifonelli.

CIFONELLI - SPRING SUMMER 2015 - JUNE 28-2014 (7)

Quant à savoir si la grande mesure Cifonelli restera la priorité de la maison, la réponse est évidemment positive. Ce développement d’un prêt-à-porter haut de gamme répond en fait au besoin exprimé par des milliers de gentlemen de par le monde d’avoir la possibilité d’avoir accès à la marque sans se lancer tout de suite dans le Bespoke.

Les prochaines étapes de ce développement nouveau consisteront en l’ouverture d’une grande boutique Cifonelli à Paris (pour remplacer la petite boutique de la rue Marbeuf située à ce jour sous le salon de grande mesure) ainsi qu’en la sélection de revendeurs mondiaux triés sur le volet dans la grandes capitales du style masculin (New York, Tokyo, Milan pour ne citer que celles-ci).

L’équipe de Parisian Gentleman tient donc à féliciter vivement la maison Cifonelli, Xavier de Roquemaurel et JohnVizzone pour cette première collection ébouriffante et très séduisante.

Certainement l’une des plus belles surprises de cette « fashion week » parisienne !

Paul Lux : http://paul-lux.tumblr.com