Maison Bonnet, un trésor caché à Paris

Hugo JACOMET

Maison Bonnet, un trésor caché à Paris

C’est grâce à l’écriture de mon livre « The Parisian Gentleman » à paraître l’année prochaine aux éditions Thames & Hudson que j’ai découvert la maison Bonnet. Et je dois avouer que cette découverte fut, pour moi, l’une des plus  belles de l’année.

Installée dans une magnifique petite impasse couverte du premier arrondissement de Paris, Bonnet est l’une des seules maisons au monde à fabriquer des lunettes sur mesures en écaille de tortue grâce à un stock constitué avant la convention de Washington ayant interdit, à la fin des années 70, le commerce de cette fabuleuse matière.

Bonnet 3

Pourtant, si la maison Bonnet est unique, cela ne tient pas uniquement à sa magistrale maîtrise de l’art de l’écaille. Cela tient également à une approche singulière de la lunette en tant qu’élément de style personnel s’apparentant très fortement à celle d’un tailleur ou d’un bottier.

Une approche que je n’avais personnellement encore jamais rencontrée dans le monde de la lunette de qualité, encore largement dominé par les produits sur-marketés issus de grandes marques de luxe venant chercher dans la lunette une source de profits faciles.

Dans les années 80, le marché de la lunette, à l’époque encore largement « médical », avait en effet fait l’objet d’un tsunami marketing avec l’arrivée sur le marché de centaines de marques exhibant leurs logos tapageurs et surdimensionnés sur les branches des lunettes (le même mouvement s’étant produit dans le parfum à l’époque). Un véritable séisme dans le métier, auquel la grande majorité des ateliers de lunettes traditionnels ne survivront pas.

Heureusement, Bonnet survivra grâce à la détermination de Christian Bonnet qui choisira, à l’époque, de tirer le marché vers le haut en produisant des lunettes de plus en plus sophistiquées, alors que tout le monde le tirait vers le bas et vers la production de masse loin de nos terres…

Fondée en 1950 par Robert Bonnet, le fils d’Alfred Bonnet, lui-même lunetier spécialiste en or et en écaille dans un atelier de Morez dans le Jura dans les années 30, la maison Bonnet est aujourd’hui dirigée par les deux générations suivantes : Christian, le maître écailliste, fils de Robert et véritable « âme » de la maison qui dirige l’atelier maison installé à Sens, ainsi que Franck et Steven, ses deux fils, qui officient dans la superbe petite boutique-atelier nichée 5 rue des Petits Champs à Paris. Quatre générations donc, de pères en fils.

Entrer chez Bonnet, c’est comme entrer chez votre tailleur ou votre bottier.

Bonnet 9

Et même si ce sont ici des nuanciers d’écaille de tortue, de corne de buffle ou d’acétate de cellulose qui s’offrent à votre regard, en lieu et place des liasses de tissus ou de cuir, la démarche est en tous points comparable à celle d’un tailleur ou d’un bottier en grande mesure : discussion sur votre mode de vie, vos goûts, prise de mesures (dont certaines particulièrement ésotériques), essayage de prototypes, discussion sur la couleur, les facettes, les reflets, prototypage, essayages, réglages, tout y est…

Dessin lunette bonnet

Franck Bonnet est un homme pétillant et passionné  qui, lorsque je l’ai rencontré pour la première fois, m’a immédiatement fait penser à Pierre Corthay ou à Lorenzo Cifonelli. Nous sommes donc ici en présence d’un authentique artisan/designer, passionné par son métier et virtuose de la transparence : car chez Bonnet, il sera question de lumière, de reflets, de facettes, en bref de tout ce dont vous aurez besoin pour éclairer au maximum votre visage et vous montrer sous votre meilleur jour.

Cette « science » de la lumière est au coeur de l’art de Bonnet, et me fait fortement penser à ce qu’Alan Flusser écrivait lorsqu’il expliquait que le but ultime de toute démarche visant à bien se vêtir était, justement, d’attirer un maximum le regard vers votre visage.

Chez Bonnet, pas de prêt-à-porter donc. Tout est proposé en sur-mesures car ici, on ne plaisante pas avec le sujet : il est en effet impossible, selon les maîtres des lieux, de trouver une lunette en prêt-à-porter qui soit exactement adaptée à votre visage et ses particularités, par définition uniques, comme l’écart temporal, l’écart pupillaire ou encore l’angle du nez. Pas moins de 12 mesures sont ainsi nécessaires pour produire une lunette parfaitement adaptée à votre visage et dans laquelle vous aurez la surprise de voir subitement en HD, comme aime l’expliquer Franck Bonnet.

Bonnet 1

Les plus fortunés d’entre vous s’intéresseront évidemment à l’écaille de tortue, une matière fabuleuse et introuvable dans le monde entier. Composée de Kératine, ne chauffant pas, prenant la température du corps, capable d’auto-greffe lorsqu’elle est travaillée avec une flamme, l’écaille de tortue permet de créer des lunettes d’une extrême sophistication. De véritables bijoux, mais qui ne sont, évidemment, pas à la portée de toutes les bourses.

Bonnet 7

Les plus aisés (mais moins fortunés cependant) d’entre vous s’intéresseront à la corne de buffle, une matière noble elle aussi, mais beaucoup plus accessible (car, contrairement à l’écaille de tortue, le stock n’est pas en train de mourir).

Et les autres, dont votre serviteur, s’intéresseront à l’acétate de cellulose, une matière plastique composée de fibres textiles (aussi appelée « cellulose de coton ») qui offre une liberté presque totale en matière de couleurs et de reflets.

Le coup de génie de Franck Bonnet a été d’ouvrir en 2009 l’entreprise, jusqu’alors uniquement dédiée aux matières précieuses, à des matières moins rares afin de mettre les produits et le savoir-faire Bonnet à la portée d’un nombre beaucoup plus important de clients.

Bonnet 8

Bonnet 5

Ainsi, quelle que soit la matière choisie, les techniques de fabrication et de façonnage sont strictement les mêmes et tous les modèles sont uniquement réalisés à la main avec un travail de facettes et de polissage d’une extrême minutie. Brillant.

Avec des montures en acétate facturées, en entrée de gamme, à moins de mille euros, Bonnet met donc le vrai bespoke à la portée de (presque) toutes les bourses et offre une véritable alternative artisanale aux centaines de montures dites « de luxe », facturées chez certains opticiens jusqu’à trois fois le prix d’une Bonnet sur mesures en acétate !!

Un service d’optique avec une optométriste de haut niveau, Cécile Bon,  est évidemment disponible sur place pour la mesure de la vision, afin de vous garantir une expérience bespoke complète, ultra professionnelle tout en restant fluide et agréable.

Bonnet est donc une véritable pépite, encore trop confidentielle, et qui mérite toute notre attention pour la qualité de son travail, la pertinence de son offre et, last but not least, l’extrême sympathie qui règne dans les lieux.

Une magnifique maison à laquelle nous prédisons, sans grand risque, un avenir brillant.

Que la lumière soit !

Toutes les photos ci dessus © Andy Julia pour Parisian Gentleman. Tous droits de reproduction réservés.

Site Web : http://www.maisonbonnet.com

Contact : maisonbonnet@gmail.com

Boutique / Atelier : Passage des Deux Pavillons, 5 rue des Petits Champs, 75001 Paris. Tél : 01 42 96 46 35.

025-lunette-en-acetate-rouge-marbre-modele-cordier-07-27-maison-bonnet-700

016-lunette-en-acetate-verre-de-chrome-modele-HF20-21-22-maison-bonnet-700

035-lunette-en-ecaille-extra-blonde-modele-seguin_Z3I4890-maison-bonnet-700

017-lunette-en-acetate-noire-coque-modele-1950-press-room_Z3I5311-maison-bonnet-700

004-lunette-en-acetate-brun-degrade-solaire-A.Capone-29-22-maison-bonnet-700

001-lunette-coquee-en-ecaille-extra-blonde-modele-Mr-St-laurent_Z3I3666-maison-bonnet-700

028-lunette-en-ecaille-jaspe-fonce-modele-pure-16-9-maison-bonnet-700

008-lunette-en-acetate-cristal-solaire-modele-Perlstein-26-8-maison-bonnet-700