The Morning Company la start-up qui veut « ré-enchanter » vos matins

Greg JACOMET

The Morning Company la start-up qui veut « ré-enchanter » vos matins

Dans un univers du luxe sur-saturé de niches et d’ultra-niches, les acteurs en devenir de l’industrie doivent souvent creuser profond pour trouver le bon produit avec le bon angle. Difficile de se faire un nom autrement.

Malheureusement, bien souvent la sauce ne prend pas. Un mauvais gimmick vendu à prix d’or ? Un bon produit mal marketé ? L’issue est la même, et la marque sombre dans l’oubli.

Fort heureusement, il arrive parfois d’être agréablement surpris par une initiative qui ne paie vraiment pas de mine. Ce fut mon cas avec The Morning Company – une petite entreprise française lancée depuis peu par un certain Thomas Barret, jeune entrepreneur transfuge du monde de la mode, s’étant donné pour mission de (je cite) « ré-enchanter votre matin ».

the-morning-company-elegance-reveil-accessoire-design-rasoir-brosse-dent-blog-espritdesign-9Cela se traduit par une petite ligne d’accessoires de grooming masculins et féminins au désign intéressant, produite dans de belles matières : peigne en corne, blaireau en ébène, rasoir en ébène, brosse à dent avec manche en palissandre à tête détachable ou repose-montre en palissandre entre autres.

the-morning-comany

proust-repose-montre

Au delà des gimmicks marketing et du ton à dessein un brin cabotin de l’e-store (une tonalité si propre aux start-ups des années 2010), les objets de The Morning Company sont plutôt convaincants et de bonne facture. Le design est à prendre ou à laisser, mais l’on ne peut que saluer l’effort de sobriété fourni – rien de clinquant ni d’ostentatoire, les lignes sont épurées et laissent la part belle à la qualité des matériaux utilisés. 

La ligne d’accessoires de The Morning Company est Made in France – les divers matériaux sont sourcés dans le monde entier, mais le gros de l’assemblage est délégué à une variété d’ateliers essentiellement Auvergnats et Rhônes-Alpins. Un pari audacieux et un effort à saluer, au delà de l’évident argument marketing.

Les tarifs pratiqués par The Morning Company sont élevés mais plutôt raisonnables au vu des matériaux proposés, et plus particulièrement au vu des tarifs pratiqués par la concurrence (essentiellement Anglo-Saxonne) sur des lignes de grooming de qualités équivalentes ou inférieures.

Ainsi, un peigne en corne vous reviendra à 44€. Un blaireau en ébène ou en palissandre vous reviendra à 139€ ou 189€ en fonction de la qualité du poil choisi, avec un billet de 69€ supplémentaire pour son socle design. Un rasoir en ébène ou en palissandre compatible Mach 3 (donc pas pour les amateurs de pogonotomie) vous reviendra quant à lui à 159€.

peigne-en-corne-morning-company

blaireaux-the-morning-company

Une initiative intéressante, au rapport qualité-prix plutôt intéressant.

Reste à voir si la petite entreprise saura diversifier son offre et honorer ses commandes sans y perdre en qualité – si toutefois elle parvenait à se faire une place sur le marché extrêmement concurrentiel du grooming de luxe (et c’est bien là tout le mal qu’on lui souhaite).

En l’état cependant, The Morning Company mérite votre attention si vous êtes à la recherche d’un nouvel accessoire ou deux pour compléter votre routine matinale.