Le « best-of » des éditions limitées Parisian Gentleman

Hugo JACOMET

Le « best-of » des éditions limitées Parisian Gentleman

Gentlemen,

depuis un an nous avons décidé de nous lancer dans l’aventure des « éditions limitées » PG et avons eu la joie d’organiser déjà sept opérations spéciales qui ont toutes été reçues avec beaucoup d’enthousiasme et de succès.

L’idée fondatrice de ces éditions limitées est simple : vous donner accès, directement depuis les ateliers, à des produits d’exception que nous avons sélectionné pour leur style, leur qualité de fabrication et leur « pureté » artisanale. Et a priori, l’idée semble vous plaire puisque nous avons eu l’heureuse surprise, depuis le mois de Juin 2017, de voir des centaines de commandes affluer vers les ateliers partenaires avec la grande majorité des éditions limitées en rupture de stock très rapide (le record étant détenu par la maison Marol à Bologne avec la totalité des chemises blanches – la première édition limitée PG –  ayant trouvé preneur en exactement 18 heures).

Avec un an de recul, nous pouvons désormais affirmer que cette approche est parfaitement alignée avec l’esprit de PG et qu’elle est très appréciée par nos lecteurs qui plébiscitent non seulement la qualité de l’offre, mais également la possibilité d’être en contact direct avec des ateliers qu’ils admirent et qui, en règle général, ne vendent jamais directement au public.

Evidemment cette nouvelle façon de faire – éditions strictement limitées et relation directe avec les ateliers – n’est pas exempte de petits problèmes logistiques et de barrières de langue. Mais après avoir soigneusement étudié les différents feed-backs, il s’avère que ces menus problèmes ne sont rien en comparaison du plaisir que vous prenez à interagir directement avec les artisans partenaires et, évidemment, à acquérir des objets d’une grande intégrité artisanale.

Aujourd’hui nous avons la joie de vous annoncer que pour fêter le premier anniversaire de nos éditions limitées, nous avons réussi à obtenir de certains artisans une ré-édition des pièces que vous avez plébiscitées. Evidemment ces pièces, réalisées avec la fin des stocks de soie, de tissu ou de cuir, sont proposées aujourd’hui en quantité extrêmement limitées et il n’y en aura pas pour tout le monde.

Mais avant de lancer, d’ici une quinzaine de jour, la deuxième saison de nos éditions limitées avec une série exceptionnelle de souliers réalisée en partenariat avec nos amis de la maison Mario Bemer à Florence, nous avons pensé qu’il vous serait agréable de profiter de la dernière opportunité d’acquérir ces quelques pièces d’exception.

Cravates 12 plis Calabrese 1924

Pour cette première collaboration avec Calabrese 1924, nous avions décidé de frapper fort en demandant à Annalisa Calabrese de concevoir une mini série de trois cravates 12 plis, des raretés sartoriales tant en terme de construction que de design.

Cette série de trois modèles est très intéressante, à la fois d’un point de vue esthétique mais aussi d’un point de vue technique.

En effet, le procédé qu’Annalisa Calabrese a utilisé pour créer ces cravates est nouveau et risque fort, selon nous, de se généraliser sur les cravates très haut de gamme : la soie (de Como évidemment) est d’abord imprimée avec un à-plat de couleur très vif (comme vous pouvez vous en rendre compte sur l’envers des cravates) avant que le motif lui-même ne soit imprimé dans un second temps. Le résultat obtenu grâce à cette technique est que les couleurs de la cravate sont d’une richesse et d’une profondeur extrêmes. A titre personnel, et Dieu sait si je possède de nombreuses cravates, je n’avais jamais vu un effet aussi sophistiqué sur les motifs et la couleur. Le tout sur des cravates très facilement portables et super élégantes. Bluffant !

Ces cravates sont réalisées en version 12 plis ce qui nécessite, évidemment, une quantité de soie bien supérieure à une cravate standard et en font, naturellement, des produits uniques. Je n’avais d’ailleurs personnellement jamais vu une cravate 12 plis (je ne sais même pas s’il en existe à ce jour sur le marché), et j’étais quelque peu sceptique sur le résultat en terme d’épaisseur et de poids de l’objet. Et c’est peut-être dans ce domaine que ces cravates sont les plus époustouflantes : réalisées sans aucune doublure ni triplure (hormis une courte triplure au niveau du noeud), ces cravates sont légères comme des plumes tout en proposant une excellente tenue.

Trois modèles vous sont proposés aujourd’hui :

Modèle 1 : Cravate 12 plis à motifs rouge et vert

Modèle 2 : Cravate 12 plis à motifs pourpre, bordeaux et orange

Modèle 3 : Cravate 12 plis à motifs orange et bleu

Attention: ces trois petites merveilles n’ont été ré-éditées qu’à très peu d’exemplaires (car la soie est épuisée) :

Modèle 1 : 2 pièces

Modèle 2 : 8 pièces

Modèle 3 : 6 pièces

Elles sont vous sont proposées au tarif de 219 euros TTC (hors frais d’expédition, très peu onéreux pour des accessoires légers). Elles vous seront livrées à domicile dans une jolie boite Calabrese qui vous sera en outre utile pour protéger (ou transporter) vos cravates.

Pour passer votre commande

Pour passer commande de l’une ou plusieurs de ces cravates, veuillez écrire un e-mail directement à l’adresse suivante : specialeditioncalabrese1924@gmail.com en précisant le modèle choisi (modèle 1, modèle 2 ou modèle 3), ainsi que votre adresse de livraison.

Vous recevrez alors un mail de confirmation ainsi qu’un lien pour votre règlement en ligne (incluant les frais de port) directement depuis l’atelier Calabrese à Naples.

Chemise Blanche Marol

Excellente nouvelle : Marol a accepté de ré-éditer en 20 exemplaires la désormais fameuse « Go-To White Shirt » qui reste le succès le plus rapide des éditions limitées de PG. Cette chemise très haut de gamme est proposée dans le fabuleux tissu Supraluxe d’Alumo à un tarif 40% inférieur à celui pratiqué généralement par la marque dans les magasins.

Cette ré-édition de la chemise blanche PG embarque évidemment toutes les spécificités techniques qui font la réputation de la marque :

  • Un col généreux avec un entoilage extrêmement léger.
  • Une hauteur de col modérée (3,7 cm) pour un maximum de confort et d’adaptabilité.
  • La célèbre ligne de couture Marol, la plus fine sur le marché avec 13 points par cm (presque invisible).
  • Des coutures anglaises à simple aiguille sur tout le corps de la chemise.
  • Une gorge simple.
  • Des boutonnières intégralement cousues-main.
  • Des boutons en nacre d’Australie « Mother of Pearl »
  • Des boutons montés sur « pieds » (chicken foot), pour un boutonnage facilité et une durabilité exemplaire. Une spécificité technique très rare sur le marché.
  • Le fameux système de recouvrement (overlap) de Marol en bas de la chemise afin de s’assurer que la chemise ne sorte pas du pantalon et reste bien nette.
  • Des hirondelles de renfort.
  • Des manches et têtes de manches montées main, sans fronces dans le plus pur style Italien du Nord.
  • L’option de demander ou non l’ajout d’une poche poitrine.

Si vous n’avez jamais eu la chance d’acquérir et de porter une chemise Marol, a fortiori avec un tissu Alumo de cette qualité, cette ré-édition spéciale est une occasion à ne pas manquer, surtout compte-tenu du prix proposé pour cette série strictement limitée à 20 pièces : 295 €. 

Afin de vous aider à définir précisément votre taille, veuillez utiliser le tableau ci-dessous fourni par Marol.

Pour le tableau des tailles (et pour vous simplifier les choses), veuillez noter qu’une taille de col 41 (en France) correspond à 16. Voici un tableau de correspondance ci-dessous :

Pour passer votre commande

Il vous suffit d’envoyer un e-mail à l’adresse : specialeditions@marol.it, en indiquant votre taille, votre choix d’ajouter (ou non) une poche poitrine et bien entendu votre adresse de livraison.

Marol vous enverra par retour une facture électronique afin de procéder à votre règlement. Votre chemise Marol sera alors fabriquée et vous sera envoyée à votre adresse.

Soulier 1202 Norman Vilalta, intégralement fait-main

Suite au succès de l’édition limitée pour PG, Norman Vilalta a accepté de fabriquer 10 paires supplémentaires de son désormais célèbre soulier 1202.

Baptisé « 1202 » en hommage à la Guilde des Maîtres Bottiers de Barcelone (fondée en 1202) dont Norman est un membre éminent, ce modèle est le premier modèle en prêt-à-porter de Vilalta intégralement réalisé à la main sans l’intervention d’aucune machine mécanique. D’un point de vue technique, il s’agit donc d’un travail strictement traditionnel tel qu’il était pratiqué il y a plus d’un siècle. Trouver des souliers réalisés de cette manière est devenu extrêmement rare aujourd’hui même chez certaines honorables maisons proposant des cousus trépointe (handwelting), mais dont certaines autres opérations font appel à des machines.

Seuls les bottiers en bespoke vraiment traditionnel (Jimenez à Bordeaux, Atienza, Shiota (Aubercy), Delos (Berluti) à Paris ou Norman Vilalta lui-même à Barcelone) pratiquent encore ce type de montage, mais à des tarifs qui restent, et resteront, inaccessibles pour la grande majorité d’entre nous, et ce, quelque soit l’intensité de notre passion et les sacrifices que nous sommes prêts à faire pour l’assouvir (nous parlons en effet de tarifs démarrant à 4000, 5000 ou 6000 euros, voire beaucoup plus en fonction du montage et de la peausserie).

Et c’est là que réside le coeur de cette initiative exclusive : vous permettre de vivre une expérience bottière très (très) proche du Bespoke, avec ce que cela implique en termes d’échanges avec le maître bottier et de suivi en temps quasi réel de la naissance de votre paire… pour un tarif au moins trois fois inférieur à celui d’un bespoke traditionnel.

Evidemment pour un soulier de ce calibre proposé à moins de 2000 euros, les deux seules choses que vous ne pourrez pas choisir ce sont la forme (sublime au demeurant avec une forte personnalité tout en restant classique) et le patronage (avec le choix entre deux patronages classiques de toute beauté).

Pour ce qui est de votre taille, et à moins que votre pied ne présente des caractéristiques très marquées (ce qui n’est pas le cas pour 95% des gens), le très expérimenté Vilalta saura vous guider dans la définition de votre taille et du type de chaussant que vous désirez (soit très proche du pied, soit légèrement plus lâche, selon votre goût).

Nous vous proposons donc de vivre une expérience unique avec ce soulier d’exception proposé en deux patronages : un Oxford à bout droit (Cap Toe) et un Oxford à plastron (Adelaide) tels que vous pouvez les admirer ci-dessous.

L’excellente nouvelle c’est que sur cette base de forme et de patronage, tout devient possible pour vous et surtout tout est inclus dans le prix indiqué de 1970 euros (Hors TVA pour les résidents européens, et nets pour les résidents hors CEE) :

  • Le choix de la patine (à choisir directement avec Norman Vilalta). Aucune limite dans ce domaine.
  • Les lisses carrées ou rondes (internes et externes) :
  • Les fers incrustés dans la semelle et, selon vos souhaits, la possibilité d’incruster une petite semelle gomme dans la semelle cuir (excellent pour la durabilité du soulier).
  • Vos initiales frappées avec des clous en laiton polis à la main sous la semelle.

Cette ré-édition du modèle 1202 est proposée dans un magnifique cuir « box calf » issu de la célèbre Tannerie du Puy. La doublure est également proposée en box calf.

Evidemment les embauchoirs sont inclus et, last but not least, les frais d’expédition sont inclus dans le prix (quelque soit votre lieu de résidence dans le monde) !

ATTENTION: cette ré-édition de souliers d’exception est strictement limitée à 10 paires. Il n’y en aura donc pas pour tout le monde. Nous vous conseillons donc de réserver immédiatement votre paire sur le site dédié, puis ensuite de décider tous les détails par mail (ou téléphone, ou les deux) en direct avec Norman. Comme il s’agit d’un soulier intégralement réalisé à la main, le délai sera compris entre 10 et 12 semaines (ce qui est très inférieur aux délais souvent déraisonnables pratiqués dans le bespoke, pour le même type de produit en termes de construction).

Notre ambition est donc non seulement de vous donner accès à un soulier du niveau technique du bespoke à un tarif beaucoup plus abordable, de diviser par deux (ou trois) le délai de livraison mais également de vous faire vivre une expérience passionnante avec un bottier vraiment génial et différent.

Pour passer votre commande

Pour passer commande, poser une question à Norman ou découvrir plus en détails ce soulier absolument exceptionnel, veuillez vous rendre sur le site dédié : Special Editions PG ou écrire un mail directement à Norman à norman@normanvilalta.com

Gants Omega en Pécari, en Carpincho et en Agneau plongé

Bien que la période ne soit pas très propice à l’achat de gants, nous voulons tout de même vous donner la possibilité d’acquérir les tous derniers exemplaires de la série limitée réalisée en partenariat avec Mauro Squillace, l’âme de la formidable maison Omega à Naples.

Ces modèles sont exclusifs et n’ont jamais été distribués dans ces couleurs et avec ces détails de finition. Donc si vous habitez dans une région du monde où l’hiver est déjà terminé, vous pouvez considérez ces modèles comme des modèles pour l’hiver 2018/2019.

Afin de connaître votre taille, veuillez suivre les instructions données dans le schéma ci-dessous en vous aidant d’un mètre souple de couturière pour simplement mesurer la circonférence de votre main. Ce tableau prend en compte l’un des principes fondamentaux de l’art du gant : un gant à votre taille ne doit pas être trop facile à enfiler. S’il est trop facile à enfiler dès le début c’est qu’il est sans doute trop grand (cliquez sur l’image pour l’agrandir).

Modèle 1 : Gant de conduite en Agneau Plongé

Pour ce superbe modèle dit « de conduite » proposé avec une petite « ceinture » en cuir et des boutons pression au niveau du poignet, Mauro a fait le choix d’un cuir d’agneau souple pleine fleur haut de gamme ayant été plongé – donc teinté par immersion et non par recouvrement en surface – coupé et cousu à la main dans son atelier Napolitain.

La doublure est en pur cachemire pour une douceur et un confort exceptionnels.

Disponible en deux couleurs, noir et marron, ce gant de conduite est un merveilleux objet de cuir réalisé dans les règles de l’art par un atelier parmi les plus prestigieux au monde dans le domaine.

Il vous est proposé au tarif de 125 euros (hors taxes et hors frais de transport).

Seulement 6 paires sont encore disponibles dans chaque couleur.

Modèle 2 : Gant en cuir de Carpincho

Le Carpincho est un  gros rongeur vivant principalement en Amérique du Sud aussi appelé Capibara en Argentine où Mauro se fournit pour ce type de peau de luxe.

La peau de Carpincho est très adaptée à la production gantière notamment pour son tissage très serré et pour son excellente solidité. Toujours traité en finition suédine (donc avec un touché très proche du veau-velours), le Carpincho se marie très bien, sur ce modèle exclusif, avec l’agneau plongé pour la partie intérieure du gant . La doublure est, là encore, en pur cachemire pour une douceur et un confort exceptionnels.

Disponible en deux couleurs, vert et rouge, ce gant en peausserie exotique est une petite merveille d’artisanat et de style (avec notamment un superbe effet « bi-matière » entre l’agneau et le Carpincho).

Il vous est proposé au tarif de 209 euros(hors taxes et hors frais de transport).

Une paire reste disponible en couleur rouge et 6 paires en couleur verte.

Modèle 3 : Gant en cuir de Pécari

La Rolls incontestée des matières pour les gants de luxe ! Le Pécari est un petit sanglier du Pérou qui est réputé pour la qualité de ses cuirs et leur parfaite adéquation avec l’art gantier : cette peausserie est en effet non seulement d’une douceur et d’une souplesse exceptionnelles, mais elle réagit en outre fort bien à la patine du temps.

Elle est assez facile à reconnaître : les poils du Pécari poussent par trois et laissent une empreinte très caractéristique sur le cuir (que certains vendeurs de gants peu scrupuleux tentent d’ailleurs d’imiter sur des cuirs moins précieux).

Disponible en deux versions, une version bi-colore « jaune-camel » et une version « camel » unie, ce gant d’exception en pur Pécari (de premier choix évidemment) est un « must-have » pour tout gentleman souhaitant découvrir la magie sartoriale d’une belle paire de gants artisanale. Doublure en pur cachemire.

Il vous est proposé au tarif de 229 euros(hors taxes et hors frais de transport).

Une paire reste disponible en bicolore et 6 paires en couleur camel.

Pour passer votre commande

Pour passer commande, veuillez envoyer un e-mail à specialeditions@omegasrl.com en précisant :

  • le modèle choisi (Conduite, Carpincho ou Pécari)
  • la couleur souhaitée
  • votre taille
  • et votre adresse de livraison (afin de calculer les taxes et les frais d’envoi). Une facture pro-forma ainsi qu’un lien pour le règlement vous seront alors envoyés par retour de mail pour enregistrer votre commande et réserver votre paire.

— — —

Nous espérons que ces ré-éditions en quantités extrêmement limitées vous plairont et nous vous donnons rendez-vous très prochainement pour la première opération de notre deuxième saison d’éditions limitées PG d’ici quinze jours avec une vente exceptionnelle de souliers réalisés avec nos amis de Mario Bemer à Florence.

Cheers, Hugo