Pini Parma : le prêt-à-porter sartorial à prix abordable

Hugo JACOMET

Pini Parma : le prêt-à-porter sartorial à prix abordable

Par Adriano Dirnelli

Les lecteurs réguliers de PG le savent, je ne fais, en matière sartoriale, aucun snobisme entre la grande mesure, la demi-mesure et le prêt-à-porter.

Alfred de Musset écrivait «Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse », j’ai envie de répondre «Qu’importe la fabrication, pourvu qu’on ait le style. »

Alan Flusser ou G. Bruce Boyer ne sont d’ailleurs pas loin de faire le même constat lorsqu’ils écrivent que la coupe et le tombé d’un vêtement l’emportent sur tout le reste en matière d’élégance masculine: construction et tissu arrivent ainsi au second rang lorsqu’il s’agit de guider vos choix sartoriaux.

Un prêt-à-porter ayant une coupe et un tombé impeccables vaudra toujours mieux, visuellement, qu’un vêtement de fabrication artisanale ayant une silhouette imparfaite. En effet, lorsqu’on vous croise dans la rue, on ne sait rien de la construction de votre costume, et les seules informations dont on dispose pour juger de l’élégance de votre tenue sont avant tout visuelles: style, proportion, silhouette, coupe, tombé. Le vêtement bespoke ne vaut que parce qu’il est censé vous garantir un résultat visuel optimal. Les détails faits à la main sont difficilement repérables à moins d’avoir le nez dessus.  En général, personne, hormis vous-même, ne connaitra rien de la qualité de la construction de ce que vous portez, à moins d’engager spontanément la conversation dans ce sens, ce qui est hautement improbable. 

Donc, qu’importe que vous n’ayez pas le moyens de vous offrir des costumes en grande mesure, pourvu que vous sachiez, avec un oeil bien entrainé, détecter les pièces en prêt-à-porter qui vous siéront parfaitement. Le style n’est pas qu’une question de moyens financiers mais aussi (et peut-être avant tout) une question de goût et d’éducation sartoriale.

De fait, avec notre fameuse revue des marques de costume, nous n’avions pas hésité à saluer le travail d’une petite minorité de marques de prêt-à-porter qui propose un maximum de style à un prix souvent abordable comme Suit SupplyBoggiSartoria Rossi, Lardini, Caruso, etc. 

Nous sommes donc heureux de mettre aujourd’hui en lumière pour la deuxième fois, un nouveau venu dans cette catégorie: la maison Pini Parma, une toute jeune marque  de prêt-à-porter sartoriale, qui offre le style Italien avec un positionnement prix parmi les plus bas du marché, toute en garantissant une origine « Made in Italy » à tous ses produits (ce qui n’est pas forcément chose facile pour une marque, lorsqu’elle souhaite en même temps être compétitive sur les prix.)

Saluons donc déjà le travail d’équilibriste qui a été mené sur le sourcing vraiment 100% italien de la marque. 

J’ai eu le privilège de pouvoir suivre de près le développement de Pini Parma, alors qu’elle n’était qu’une idée dans l’esprit de son créateur, Thomas Pini, alors employé d’un autre marque de prêt-à-porter bien connue. 

Si je devais décrire en une phrase le positionnement de la marque Pini Parma, je parlerais d’une double fusion du meilleur de deux mondes: 

  • le parfait compromis entre le style et le prix, 
  • et le parfait compromis entre les valeurs du Nord et du Sud de l’Italie. 

En effet, pour schématiser grossièrement l’histoire du prêt-à-porter transalpin, on pourrait dire que le sud de l’Italie (Naples en particulier) a souvent été le moteur de  l’inspiration et de la créativité stylistique, tandis que le nord de l’Italie (Milan, Florence) a su reproduire, industrialiser puis exporter à travers le monde la créativité venant du sud de la péninsule, en l’adaptant à un goût plus mondialisé, notamment en gommant certains traits stylistiques parfois exagérés des Napolitains.  

PINI Parma, à son échelle, opère lui aussi ce mariage heureux entre nord et sud de l’Italie, en proposant des pièces en prêt-à-porter qui puisent clairement leur inspiration dans le style sartorial napolitain, très en vogue actuellement, sans pour autant aller aussi loin que les napolitains en matière de motifs et d’exubérance, afin de pouvoir toucher un public plus large et certainement moins aventureux en matière sartoriale

Petit passage en revue de quelques de pièces italiennes iconiques offertes par Pini Parma, à des prix particulièrement placés:

  • La veste napolitaine typique: emmanchure très haute, épaule chemise, mais sans fronces, quartiers raisonnablement ouverts, revers généreux mais sans exagération (9-10 cm), boutonnières fonctionnelles, poche poitrine courbe (‘barchetta’). En montage semi-traditionnel: 450 € la veste et 650 € le costume. En montage entièrement étoilé, dans un tissu Loro Piana: 590 € la veste, 890 € le costume. Il s’agit donc incontestablement de l’un des rapports qualité/prix les plus attractifs sur le marché pour un entoilé complet dans un tissu de renom, le tout « Made in Italy ».

  • Le pantalon « sartorial » d’inspiration bespoke napolitain: taille haute, une pince, ceinture double hauteur avec fermeture à 2 boutons superposés, décalés sur le flanc droit, avec pattes de serrage, intérieur du tour de ceinture façon ‘jupe’ en cotonliseret de soie et ‘grip’ pour maintenir en place la chemise, arrière avec ouverture en V pour plus de confort, surpiqûres à 5 mm des bords, poche montre, poche pièces à l’intérieur des poches, points de renfort en haut et en bas des poches, largeur des bas de pantalon à 18 cm par défaut, avec une silhouette de jambe moderne et slim. 139€-189€ selon les modèles. 

  • La chemise « Made in Italy » qui vaut d’être saluée car sur les pièces moins complexes comme les chemises, il est beaucoup plus fréquent pour les marques de prêt à porter de faire fabriquer en dehors d’Italie (89€) et les mocassins à glands et les chaussures à double boucle, fabriqués à Naples. 249 €.

Bref, comme vous le voyez, le style napolitain, qui était jusqu’alors peu disponible en boutique (ou bien offert à des prix très élevés), arrive enfin en prêt-à-porter à des prix accessibles, pour notre plus grand bonheur.

À découvrir sans attendre dans la toute nouvelle boutique que Thomas Pini vient d’ouvrir Rue de la Boétie à Paris (en n’oubliant pas de mentionner que vous venez par PG, cela ne vous fera pas de mal !) ou en ligne grace au e-shop de la marque.

Adriano Dirnelli

Dirnelli Instagram

— — —

Pini Parma : 63, Rue de la Boétie 75 008 PARIS. Tél : 07 77 77 50 18

Ouvert du Mardi au Samedi de 10:30 à 19:30

E-shop : Pini Parma