Sabiwatches : La Vente de Montres de Luxe « Vintage » 2.0 ?

Hugo JACOMET

Sabiwatches : La Vente de Montres de Luxe « Vintage » 2.0 ?

Gentlemen,

comme vous le savez (si vous êtes des lecteurs réguliers de ces colonnes) ou comme vous pouvez le remarquer, (si vous êtes des lecteurs plus récents), le sujet de l’horlogerie masculine n’a jamais été la grand spécialité de PG, et ce malgré le grand nombre de messages reçus depuis plusieurs années nous demandant de parler des belles montres sous l’angle de l’élégance et du style (et pas, évidemment, sous l’angle technique que nous ne maîtrisons pas suffisamment pour nous exprimer de façon pertinente sur le sujet).

Pourtant, depuis que j’ai eu le privilège de nouer des liens très forts avec la formidable maison Laurent Ferrier à Genêve et que j’ai la chance de porter très souvent ces montres d’exception (notamment pour les événements auxquels je participe), j’ai commencé à m’intéresser très sérieusement au sujet sous l’angle, précisément, de l’esthétique pure et de l’apport indéniable d’une belle montre à l’élégance des hommes.

Fort de cette expérience ô combien jouissive, j’ai donc décidé d’intensifier notre investissement éditorial dans le domaine en 2019 avec, notamment, une séance de prises de vue prévue au printemps prochain durant laquelle nous allons photographier plusieurs modèles de chez Laurent Ferrier portés avec différents styles de costumes en Grande Mesure de chez Cifonelli (Paris), Gaetano Aloisio (Rome) ou D.Pirozzi (Naples).

Evidemment, les pièces de chez Laurent Ferrier que je considère comme faisant partie des montres les plus élégantes (et discrètes) au monde, ne sont pas à la portée de toutes les bourses (y compris de la mienne). C’est la raison pour laquelle, afin d’être fidèle à l’esprit d’ouverture de Parisian Gentleman, je me suis récemment penché de très près sur le marché, en plein essor, des montres de seconde main afin de trouver des entreprise (ou des sites) proposant de belles montres élégantes à des tarifs (beaucoup) plus abordables pour le commun des mortels (dont je fais partie).

Et là encore, je me suis retrouvé face à une myriade de sites, dont certains sont devenus de véritables mastodontes (Collector Square, Chrono24, Watchfinder ou Kronos360 pour n’en citer que quelques-uns) et sont, la plupart du temps, les émanations « digitales » de grandes maisons de ventes aux enchères, de boutiques d’horlogerie historiques ou de grosses plateformes de vente en ligne.

Soyons clair : je n’ai rien contre ces acteurs géants du domaine et je suis sûr qu’il est possible de faire de bonnes affaires sur ces plateformes où le menu est extrêmement dense, pour ne pas dire submergeant pour certains, avec plusieurs milliers de montres en vente.

Pour autant, et pour, une fois de plus, rester fidèle à l’esprit de PG qui consiste depuis l’origine à donner une part de voie à des initiatives plus modestes (en taille) mais surtout animées par des « vraies personnes » passionnées (et pas par des spécialistes du référencement Web et des mailing-lists), nous avons récemment eu un véritable coup de coeur pour le site Sabiwatches, créé et animé par Clément de Gaulle, un authentique passionné de montres anciennes et particulièrement de la période entre 1940 et 1970.

Fondée sur les deniers personnels de Clément il y a seulement un an et demi, Sabiwatches a d’ores et déjà su séduire une belle clientèle d’esthètes avec presque 100 modèles vendus. La raison de ce démarrage, certes encore modeste, mais très prometteur ?

Il est assez simple à expliquer et est intimement lié à la démarche de Clément de Gaulle :

  • une sélection extrêmement pointue de modèles effectuée par un collectionneur passionné qui a décidé de faire de sa passion son métier. Ou, pour le dire autrement, et contrairement aux gros acteurs du secteur qui ont tendance à jouer sur le volume (de très nombreuses marques et de très nombreux modèles), les montres sélectionnées par Sabiwatches le sont avec beaucoup de minutie et selon les goûts, très surs, du fondateur (passionné des années, 40, 50 et 60).
  • des marges très (très) raisonnables afin de permettre au plus grand nombre d’accéder à de véritables pièces de collection à des tarifs abordables (et extrêmement compétitifs sur un marché qui a tendance, actuellement, à s’enflammer).
  • une approche quasi artisanale de la vente de montres de seconde main avec un investissement personnel du fondateur dans la transaction : ainsi chez Sabiwatch, avant de vous lancer dans un achat vous pourrez avoir accès à Clément de Gaulle, échanger des courriels avec lui, demander d’autres photos, discuter du modèle voire lui demander les modèles encore non disponibles sur le site mais sur lesquels il travaille. Bref une vraie expérience de passionné (et/ou d’esthète) sans avoir l’impression d’être le 350ème acheteur de la journée et d’avoir eu à donner son numéro de carte bancaire sans avoir été en contact avec quiconque.

Évidemment, comme dans tous les bons restaurants confidentiels, le menu est beaucoup plus court que dans les immenses brasseries, mais tout ce qui est proposé est de très bon goût et complètera avec bonheur vos mises les plus élégantes.

Personnellement, j’ai un (gros) faible pour quelques modèles Jaeger-Lecoultre proposés sur Sabiwtaches dont ce sublime modèle Geomatic, d’une élégance folle proposé à un tarif extrêmement placé de 3900 euros.

Ou encore ce modèle Futurematic de 1953 en état impeccable avec certificat d’origine (s’il vous plait) proposé à 4600 euros.

Les amateurs de montres plus « sport » ne sont pas en reste avec, notamment, une jolie sélection de la célèbre maison Omega dont cette splendide (et rare) Omega Speedmaster « Straight Writing » de 1970 proposée à 6800 euros.

Bref que des belles pièces, sélectionnées avec beaucoup de soin, entièrement révisées par des horlogers du plus haut niveau et dont les mécaniques sont garanties un an.

A mon avis, Sabiwatches représente ainsi l’exemple parfait de la « plateforme 2.0 » de vente de montres d’occasion avec un service client exemplaire, un dialogue personnalisé et la possibilité, au delà du « simple » achat d’une montre, de vivre une expérience passionnante que vous soyez un amateur de montres débutant ou plus chevronné.

En tout cas, chez PG on adore et on ne peut que vous inviter à vous faire plaisir tout en aidant une très belle initiative à se développer, car Clément de Gaulle le mérite vraiment.

Et pour les plus passionnés d’entre vous, nous avons même le plaisir de vous révéler la liste des pièces qui ne sont pas encore en ligne sur le site de Sabiwatches, mais qui devraient y faire leur apparition très prochainement. Et vous allez voir qu’il y a de belles choses au menu :

  • Rolex Airking cadran bleu
  • Rolex Turn-O-Graph 6202 de 1954
  • Rolex Oyster Perpetual 6284
  • Jaeger-Lecoultre caliber K881
  • Omega Süveran des années 50
  • Omega 2891 cadran noir
  • Angelus chronographe “tropical”
  • Patek Philippe Calatrava 96
  • Lemania chronographe monopoussoir pour la Royal Air Force

Cheers! Hugo

— — —

Pour contacter Clément (de la part de PG), écrivez un courriel à : clement@sabiwatches.com

Site web : https://sabiwatches.com