Le gentleman voyageur : faire sa valise pour un voyage d’affaires

Parisian Gentleman

Le gentleman voyageur : faire sa valise pour un voyage d’affaires

(Ceci est la deuxième partie de la série d’articles « Le Gentleman Voyageur ». Pour accèder à la première partie, cliquez ICI ou visitez L’Académie Parisian Gentleman)

Voyager en avion peut être pénible : il faut arriver des heures à l’avance, faire le check-in, se faire contrôler par la sécurité, trouver sa porte et embarquer… ou, parfois, tenter d’embarquer : « Comment ? Mon bagage cabine n’est pas aux bonnes dimensions ? Vous plaisantez ? »

Un voyage peut rapidement devenir un calvaire en raison de tellement d’éléments aléatoires, la plupart hors de notre contrôle, qu’il n’est pas franchement nécessaire de se créer des problèmes supplémentaires  à cause de ses bagages.

D’une manière générale, il existe trois types de bagages que toute personne se doit de posséder :

(1)    Un sac, prêt à contenir l’essentiel pour un déplacement d’une nuit.

(2)    Un bagage cabine.

(3)    Une valise d’une bonne taille pour les séjours plus longs.

Pour ce deuxième numéro de notre série Le Gentleman Voyageur, permettez-moi de partager avec vous mon expérience sur quoi emporter pour un voyage d’affaires de trois jours et sur comment organiser au mieux votre valise afin que vos costumes, chemises et pantalons arrivent à destination dans de bonnes conditions.

En règle générale, quand le voyage ne dépasse pas les 5 jours, je n’emporte qu’un simple bagage cabine pour pouvoir quitter directement l’aéroport une fois arrivé, sans passer par la case « bagages ».

N’oubliez pas également la fâcheuse tendance qu’ont certains bagagistes dans de nombreux aéroports à vouloir s’entraîner au lancer du poids avec vos valises, tout en perdant une partie ces dernières dans le processus.

Mes dix règles d’or

1. Pour voyager plus léger, pensez « dépareillé ».

Voici une petite astuce facile à utiliser : emportez toujours avec vous un costume bleu en laine worsted / hopsack / fresco (en fonction de la saison). Ainsi, vous pourrez utiliser la veste en dépareillée avec un autre pantalon ou un simple jeans. Un choix passe-partout, malin et toujours efficace pour qui souhaite voyager plus léger !

Two suits and odd trousers

2. Pliez vos pantalons comme indiqué sur les photos ci-dessous, avant de les rouler. Ceci vous permettra d’éviter de les froisser.

Folding trousers in a suitcase 1

Folding trousers in a suitcase 2

Jacket and trousers packed in a suitcase

3. Pliez vos vestes de la manière suivante :

– Placez votre veste sur une surface plane

Folding a coat in a suitcase 1

– Retournez l’une de vos manches pour qu’elle soit sur l’envers (et donc qu’elle se retrouve à l’intérieur de la veste).

Folding a coat in a suitcase 2

– Faites entrer l’autre manche dans celle qui est à l’intérieur de la veste.

Folding a coat in a suitcase 3

– La veste est donc désormais coté « doublure ».

– Il vous reste désormais à plier délicatement votre veste avant de la ranger dans votre bagage.

Folding a coat in a suitcase 4

IMG_6340 [1600x1200]

4. Pour vos chemises, souvenez vous que le bleu ciel est la couleur la plus adaptable qui soit.

Shirts & shoes for 3 day business trip

5. Les cravates à dominante bleue vont également à peu près avec tout.

6. « Habillez vous » intégralement mentalement pour vous aider à visualiser les éventuelles pièces que vous auriez oublié d’inclure dans votre bagage.

7. Investissez dans quelques paires d’embauchoirs de voyage en plastique léger pour vos souliers.

8. Pour vos affaires de toilette, n’utilisez, évidemment, que des contenants de moins de 100ml pour éviter d’avoir à déballer votre trousse de toilette devant tout le monde à la sécurité et à utiliser ces stupides pochettes plastiques.

ToiletryBag

9. Rangez vos ordinateurs portables, tablettes, appareils photo, et autres appareils électroniques dans un compartiment aisément accessible afin de faciliter votre passage à la sécurité.

10. Et surtout n’oubliez pas l’astuce ultime : placez tous les vêtements que vous ne souhaitez pas froisser dans une pochette plastique (un zip-lock géant), que vous aurez pris soin de fermer en capturant autant d’air que possible. Le « bouclier » d’air ainsi créé évitera à vos pièces d’être compressées et, de facto, de se froisser.

Packing suitcaseProchain article de la série :Préparer une valise pour le week-end !

Paul Lux