Le pouvoir des couleurs (3)

Hugo JACOMET

Le pouvoir des couleurs (3)

Tiré des travaux d’Alan Flusser, auteur de « Dressing the Man »

Gentlemen,

pour faire patienter les plus impatients d’entre vous, voici le tout début de la « synthèse » sur le pouvoir des couleurs.

Je vous livre ci-dessous un premier exemple, toujours tiré de l’excellent « Dressing the Man », qui illustre à la perfection la stratégie que nous avons détaillée ici. Voici donc l’exemple d’un homme dont le teint est à haut contraste (comme beaucoup d’hommes asiatiques : peau claire, cheveux très foncés). Sur la photo de gauche, il ne respecte pas les fondamentaux et arbore une mise très peu contrastée. Résultat : un impression globale assez « fade ».

En revanche sur la photo de droite, il respecte les fondamentaux avec une mise elle aussi très contrastée. La différence est absolument impressionnante. Ou comment, avec cette méthode, transformer un simple passant en véritable parangon d’élégance.

High Contrast

voici un deuxième exemple d’application de la stratégie des couleurs. Sur la prise de vue de gauche, cet homme blond est certes plutôt bien mis, mais le choix des couleurs ne respecte pas les fondamentaux que nous avons détaillés (contrastes déséquilibrés par la chemise blanche qui tranche trop). Sur la photo de droite, en revanche, les fondamentaux sont respectés avec, notamment, un travail de « résonance » yeux/chemises et surtout cheveux/cravate. Et là encore la différence est époustouflante (alors que le costume reste le même).

Soft Light

Cheers, HUGO