Les tenues dépareillées, mode d’emploi : les pantalons

Parisian Gentleman

Les tenues dépareillées, mode d’emploi : les pantalons

Apprendre à bien porter le costume demande un peu d’expérience et d’éducation, même si certains hommes sont naturellement doués, notamment dans l’art de bien accorder les motifs et les couleurs.

Apprendre à bien porter une tenue dépareillée demande encore plus de savoir-faire même si la plupart des « principes » (couleurs, motifs) applicables au port du costume s’appliquent également à la tenue dépareillée.

Odd Trous + Jacket

Dans le cas d’une tenue dépareillée cependant, le choix des matières et de leur coordination est encore plus important que dans le cas d’un costume car l’harmonie entre le haut de la tenue et le bas de la tenue n’est pas toujours aisée à atteindre.

Cinq conseils pour ne pas commettre de grave faute de goût :

1- A quelques exceptions près, si rares qu’elles valent à peine le coup d’être mentionnées, une veste de costume ne se porte qu’avec le bas du costume en question. Le jean ne déroge pas à la règle et ne saurait se porter qu’avec une veste sport et pas avec une veste de costume.

Les plus avancés en matière d’éducation sartoriale ne manqueront bien sûr pas de mettre en avant le fait que la veste d’un costume en Fresco (appellation du drapier JJ Minnis pour décrire une laine froide, souvent mélangée à du mohair, aussi appelée Tonik chez Dormeuill) pourrait, par exemple, se porter avec de nombreux pantalons dépareillés. Cette affirmation est tout à fait exacte, mais qui sait vraiment ce qu’est un Fresco et qui possède un tel costume ? Dans le doute, mieux vaut donc s’en tenir à la règle énoncée ci-dessus.

2- De la même façon, un pantalon de costume ne se marie souvent qu’avec la veste du costume. Les exemples de mélange ratés ou d’efforts vains pour paraître « décontracté » sont trop nombreux pour être ignorés. Le pantalon noir n’est en outre jamais une option, sauf dans des cas très particuliers comme les cocktails où vous pourriez opter pour une veste de smoking blanche avec un pantalon noir.

3- Le pantalon gris moyen en serge de laine, en flanelle ou en Fresco représente donc une arme incontournable pour les tenues dépareillées tant les possibilités d’agencement qu’il offre sont nombreuses. Les autres tons de gris restent également de bonnes options mais sont plus connotés. Un pantalon gris clair communiquera une flamboyance toute italienne tandis qu’un pantalon gris plus foncé aura l’effet inverse et communiquera votre sagesse ou votre prudence d’homme d’expérience.

Blue-jacket-grey-pants-Pitti-Uomo-Journal-of-Style-2

Grey trous

4- Un bon trio gagnant pour démarrer une garde-robe dépareillée pourrait donc être :

– Un pantalon en serge de laine entre gris clair et gris moyen

grey trousers - odd jacket

– Un pantalon en flanelle gris moyen légèrement plus foncé

Grey trousers 1 - odd jacket

– Un pantalon en coton de la couleur qui vous plaît : blanc, beige, caramel, olive, bleu clair, bleu chiné. Les possibilités sont très vastes avec les pantalons en coton qui constituent d’excellents choix pour les saisons chaudes.

Cotton trousers 3 - odd jacket

5- Une fois ces principes maîtrisés, les options se révèlent alors presque illimitées avec les pantalons en velours à « mille raies », les flanelles, les cotons, les mélanges soie-coton-lin, etc.

Attolini Odd - copie

À suivre : partie 2 – les vestes

 Paul Lux

Crédit photos –

The Armoury

Attolini