Mélanger trois motifs différents

Hugo JACOMET

Mélanger trois motifs différents

(tiré des travaux d’Alan Flusser, auteur de « Dressing the Man »)

Gentlemen,

Si le bon sens et quelques règles élémentaires permettent de mélanger deux motifs sans trop de danger, la prochaine étape requiert un peu plus de bouteille. En effet, mélanger trois motifs ou plus implique une certaine audace voire même une petite prise de risque.

Ceci étant, les « règles » sont, dans ce cas de figure, beaucoup plus floues et moins évidentes. C’est la raison pour laquelle nous ne parlerons pas ici de « règles » mais plutôt de simples conseils.

Savoir harmoniser trois motifs différents est le premier pas.

Comme pour l’étape précédente, il est préférable que l’échelle soit cohérente (de taille similaire) entre les trois motifs afin d’éviter toute faute de goût majeure. La stratégie de Tyrone Power ci dessus illustre bien ce point : en s’assurant de la cohérence des échelles et des effets de contraste entre les différentes composante de sa tenue, l’ensemble apparaît relativement « simple » et naturel.

De la même manière, dans l’illustration ci-dessous, l’impact visuel de l’ensemble est cohérent : les dimensions des chevrons de la veste, la taille des carreaux de la chemise, et la largeur des rayures de la cravate, s’accordent et s’équilibrent parfaitement. L’attention au détail y est poussé jusqu’au mouchoir, dont la bordure contrastée rajoute à l’audace de cette tenue complexe.


A titre personnel, il est à noter que je ne mélange jamais les carreaux et les rayures, car je trouve  la palette des possibles déjà tellement large avec deux motifs, qu’il me semble inutile de prendre des risques avec un troisième.

Mais les plus téméraires d’entre vous prendront soin de suivre ces quelques conseils fondamentaux afin d’éviter tout « accident » stylistique majeur.