Quand les hommes se déboutonnent

Hugo JACOMET

Quand les hommes se déboutonnent

Un petit vent de folie souffle sur l’élégance masculine classique : les hommes se déboutonnent.

Cette dernière manie, directement importée d’Italie, se répand en effet comme une trainée de poudre sur la toile et il est de moins en moins rare de croiser des cols « button-down », des souliers double-boucle (monk straps) et même des vestes croisées « négligemment » (j’insiste sur les guillemets) déboutonnés…

L’idée de ce déboutonnage général est, bien sûr, d’apparaître au maximum nonchalant (la version classique du « cool ») et de montrer que vous maîtrisez la fameuse sprezzatura, cet art, tout italien, de faire croire à autrui que votre style est naturel et spontané…

Bien sûr, certains d’entre vous ne verront dans ces petits effets de style (trop) voyants et (très) étudiés, qu’une corruption de l’idée sacro-sainte d’élégance discrète et du dogme de « l’understatement » britannique. Et ils n’auront pas tout à fait tort…

Nous y voyons cependant également, quant à nous, une réaction joyeuse, saine et créative de nos amis transalpins face à l’excès de codification ambiant (les « do’s and dont’s qui fleurissent partout, notamment aux USA) et une formidable illustration de notre devise : maitriser les codes pour mieux s’en affranchir.

unbuttoned-button-down-shirt-sartorial-style-menswear-e1372329601791

giannica9279gc1718web

De plus en plus de gentlemen aiment porter le col « button-down » déboutonné pour ajouter du « flair » à leur tenue sans prendre trop de risques…
Photos Trashness et The Sartorialist.

9279Lino2082Web

lino-shoe-tan-double-monk-strap-with-dark-cap

Lino Ieluzzi, l’un des grands promoteurs du Monk Strap porté avec une seule boucle fermée… A noter que sur la première photo, Lino  porte également sa veste croisée ouverte. Le roi du déboutonnage !
Photos : The Sartorialist et Gentleman’s Gazette

Mr.-Raro-pitti-uomo-unbuttoned-cuffs-cuff-unbutton-streetstyle-double-breasted

Prince Charles

Mohamad Yaoubi (Mararo) et le Prince Charles portant une veste croisée déboutonnée. Un « twist » sans doute beaucoup plus discutable et à manier avec modération (sauf, peut-être, en cas de forte chaleur lors d’une visite officielle !)

First learn the rules then break them… mais faites attention tout de même aux contextes et aux occasions !