Les super-héros d’aujourd’hui : le « Young Dandy »

Sonya Glyn NICHOLSON

Les super-héros d’aujourd’hui : le « Young Dandy »

Un « dandy » (dans l’acception moderne du terme) accorde beaucoup d’attention à son apparence physique, mais également à ses manières : du vocabulaire qu’il emploie, à la façon dont il occupe son temps libre.

Il ne serait pas exagéré de dire qu’un dandy se voue un véritable culte. C’est d’ailleurs un vrai paradoxe car le dandy dégage aussi souvent la nonchalance exceptionnelle de celui qui aborde la vie avec détachement et désinvolture, tout en étant d’une élégance indéniable.

Le dandy attire l’attention des autres, car il a travaillé et affiné un style qui lui est propre. Un dandy est un artiste naturel qui exprime sa sensibilité artistique par ses tenues vestimentaires.

Il existe ainsi de nombreuses manières de s’exprimer à la façon d’un dandy , mais la première étape, primordiale, est de savoir reconnaître un habit ajusté d’un habit qui ne le serait pas. Un costume particulièrement bien ajusté, sans être trop serré, est un excellent point de départ ! Tout le reste consiste à savoir dompter tout le glamour d’une tenue légèrement extravagante.

Voyons quelques exemples avec la tenue de notre jeune super-héros :

Le costume ci-dessous, intégralement fait-main, est l’oeuvre de la belle maison Napolitaine Dalcuore. Le tissu choisi est un motif à carreaux fenêtres dans les nuances de marron : un choix audacieux et particulièrement inhabituel qui, sans être trop extravagant, attirera à coup sûr l’attention.

YoungDandy2

La chemise (par Cesare Attolini à Naples) présente un motif à petits carreaux (micro-checks). Ce type de motif est un excellent choix pour l’aspirant dandy, car il s’agit d’un motif relativement original, mais également suffisamment subtil pour laisser de la place à des accessoires très « dandy » comme un noeud papillon ou une paire de bretelles, sans se faire, pour autant, voler la vedette.

Comme vous pouvez le constater, notre jeune super-héros ne porte pas ici un « simple » noeud-papillon uni. Le noeud papillon choisi (de chez Calabrese 1924), est au contraire doté d’un motif particulier qui s’accorde avec bonheur avec les motifs de la chemise et du costume.

Il s’agit ici d’une règle importante ! Un noeud-papillon doit, idéalement, être pourvu d’un motif qui complète harmonieusement les autres éléments de votre tenue, sans pour autant ressortir à outrance. Pour apprendre à combiner plusieurs motifs différents, voyez l’article suivant : Deux règles simples pour coordonner les motifs.

YoungDandy1

Le port d’une paire de bretelles est ici un excellent choix : il s’agit d’un accessoire réputé passé de mode (bien qu’en plein renouveau), mais idéal pour donner un air délicieusement désuet à votre tenue.

Toutefois, l’élément le plus audacieux de la tenue de ce jeune dandy reste assurément d’avoir opté pour une double pochette. L’art de combiner les motifs est ainsi poussé à l’extrême par l’ajout pas d’une, mais de deux pochettes : l’une d’un beau bleu à motifs et l’autre blanche unie avec des bordures de couleur bronze. Ces deux pochettes proviennent également de chez Calabrese 1924 à Naples.

YoungDandyDoublePS

Passons maintenant aux souliers. Le monk à boucle(s) est un modèle particulièrement bien adapté à cette tenue. Petite anecdote intéressante : il fut un temps où les moines en Europe préféraient les souliers à boucles aux traditionnelles sandales, car ils s’avéraient tout simplement plus protecteurs.

Qu’il soit à simple ou double boucles, le « monk-strap » se situe quelque part entre le Richelieu et le Derby en terme de formalisme. Portable avec ou sans chaussettes, le « monk-strap » à boucle est un excellent choix pour qui cherche à ajouter une bonne dose de flair et de style à sa tenue.

Youngdandyshoes1

Ces superbes monks double-boucles proviennent de chez Stivaleria Savoia, au coeur de Milan : une magnifique maison, surnommée la « petite pépite de Milan », que nous apprécions particulièrement chez PG (aussi bien en sur-mesure qu’en prêt-à-porter).

Pour voir nos super-héros en action, voyez la vidéo ci-dessous !

 

Si vous appréciez particulièrement le style du jeune dandy, et que vous souhaitez pousser vos mises encore un peu plus loin, voici dix suggestions à explorer :

1. Le chapeau
Cherchez et trouvez votre chapeau (voir notre article à ce sujet ICI) et portez-le avec fierté.

2. Le bijou de revers
De la libellule en argent au crâne en résine, une petite excentricité qui sied particulièrement bien au dandy.

3. Affûtez votre art de mélanger les motifs audacieux
Étudiez le sujet à fond, devenez un véritable « gourou » en la matière et mélangez les motifs comme autant d’ingrédients dans une délicieuse recette dont vous seul avez le secret.

4. La bague au petit doigt
La majorité des hommes se doivent de faire (très) attention avec les bijoux car il ne s’agit pas de ressembler à une rock star bon marché… toutefois, le dandy est un excellent candidat à la bague portée au petit doigt : une excentricité très « vieille école », qui doit s’assumer !

5. De l’art de (bien) porter le foulard en Ascot
Apprenez à nouer l’Ascot, et portez le à la place d’une cravate sous une chemise non boutonnée.

6. Des chaussettes qui chantent
Les chaussettes discrètes et ennuyeuses n’existent pas dans votre monde. Ne portez que des mi-bas originaux qui expriment votre personnalité, sans toutefois trop en faire !

7. Un accessoire inhabituel
Une canne de marche, ou un beau parapluie en bois fin. Associez un accessoire atypique à votre tenue.

8. Des revers de vestes et des manches gansées
Un détail qui ajoute indéniablement un esprit « dandy » à n’importe quelle tenue.

9. Polir, patiner, et faire briller.
Vos chaussures sont votre jardin zen. Consacrez-y beaucoup de temps et d’huile de coude.

10. Brossez… brossez… et brossez encore
Les autres ne possèdent pas une brosse à costume. Vous n’êtes pas les autres. Brossez vos costumes après chaque port, et maintenez-les frais comme un dandy !